La Nouvelle Tribune

Bénin : près de 500 km de route prévus dans le Budget 2014

Espace membre

La dernière vague des membres du gouvernement est passée hier à l’Assemblée Nationale, dans le cadre de l’examen en Commission Budgétaire des différents projets de budgets sectoriels des ministères. Au total trois ministres ont planché hier devant la Commission Budgétaire. Ainsi, le ministre des Travaux Publics et des Transports, Aké Natondé, a présenté son budget pour l’exercice 2014, un budget qui a connu une hausse de 30% par rapport à l’année 2013.

Propos du ministre : «Les honorables députés ont fait des contributions très enrichissantes et des recommandations que nous ne manquerons pas de prendre en compte. Nous avons de très grands projets routiers, mais également ferroviaires, de grands projets dans le domaine du renforcement des appuis pour l’entretien routier, et également dans le domaine aéroportuaire. Vous connaissez bien la route Akassato-Bohicon dont le financement est bouclé, le démarrage est déjà chose effective. Nous avons prévu le démarrage de cette route pour la fin 2013 au plus tard, mais tel que les dossiers ont vite évolué, au début du mois de décembre, donc dans quelques deux semaines au plus, le troisième lot aussi va démarrer, tout comme les deux premiers lots. Pareil pour l’Aéroport de Tourou, dont les travaux étaient à l’arrêt ; tout a redémarré et le Budget 2014 a consacré l’achèvement de cette infrastructure d’importance. En ce qui concerne les chemins de fer, nous avons profité de notre séance devant la Représentation Nationale, pour informer les honorables députés des nouvelles dispositions prises par les deux gouvernements du Bénin et du Niger, pour doter nos deux pays d’une ligne ferroviaire solide, dans le cadre de la Boucle ferroviaire, et ceci se fera avec des capitaux à 80% privés, les Etats eux-mêmes ne détenant que 10% chacun. Les projets sont nombreux. Il y a aussi ce projet de construction de ponts, à divers endroits de notre pays, pour le désenclavement. Et tous ces projets ont été passés au peigne fin. Nous sommes très heureux que les honorables députés aient fait autant de contributions. Vous avez vu, les interventions étaient très abondantes, et tout ceci est à prendre en compte pour conduire à bien les dossiers relatifs aux infrastructures et services de transports. En matière de ponts, il y a les 15 ponts métalliques, dont le démarrage des travaux aura lieu dans le premier semestre de l’année 2014. En matière de route, vous savez que la route Akassato-Bohicon d’un linéaire de 103 km, la route Comè-Lokossa-Dogbo d’un linéaire de 67 km, avec sa bretelle Zouhouè-Athiémé-frontière du Togo, total 71 km, et la route Parakou-Djougou 135 km. Globalement, nous sommes en train d’aller déjà à près de 400 km de route à lancer très prochainement. Cela veut dire qu’en 2014, nous allons travailler sur de nouveaux chantiers, d’environ 400 à 500 km de route, ceci sans compter les études qui sont actuellement en cours de réalisation, et qui vont aussi déboucher sur les financements de nos partenaires techniques et financiers, pour permettre de démarrer effectivement les travaux de ces routes-là».