La Nouvelle Tribune

Bénin : 13 milliards 670 millions FCFA en 2014 pour le ministère de l’Industrie

Espace membre

La ministre de l’Industrie, du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises, Naomi Azaria, est passée également hier devant la Commission Budgétaire à l’Assemblée Nationale. Elle a défendu un budget de 13 milliards 670 millions de francs CFA, soit une augmentation de 11,64%.

Et, selon ses propos, cet accroissement est dû à la mise en place du «Programme de restructuration et de mise en œuvre des entreprises industrielles». Selon elle, plusieurs actions seront mises en œuvre et/ou renforcées pour le compte de l’année budgétaire 2014. Notamment la poursuite de la validation de la Zone Franche Industrielle de Sèmè-Kpodji et de la Zone Industrielle de Gakpé, la mise en œuvre du programme de restructuration et de mise à niveau des industries, la sécurisation et la viabilisation du site devant abriter le Centre régional de métrologie de Missérété, le renforcement du système national de normalisation et de gestion de la qualité, le renforcement de la métrologie et du contrôle de la qualité, la réalisation du contrôle industriel des entreprises, l’appui en équipements de transformation à 7 unités de transformation de manioc et à 50 groupements de femmes transformatrices de matières premières, dans diverses communes, par le Programme Spécial de Promotion des Pme et Pmi, le renforcement de capacités d’unités de transformation de noix de palme et de karité, installées par le Programme Spécial de Promotion des Pme et Pmi, la formation des acteurs de la filière ananas sur les bonnes pratiques d’hygiène de production et de transformation, l’organisation des manifestations commerciales, au niveau national et dans le reste du monde, la poursuite des réformes liées à l’amélioration du climat des affaires en République du Bénin, l’appui aux industries textiles en difficultés (Sitex et Coteb), la poursuite de la construction du Champ de foires internationales de Cococodji.