La Nouvelle Tribune

Correction de la Lépi : Abdoulaye Bio Tchané s'enquiert de l'évolution du processus

Espace membre

Le président de l'alliance "Abt", Abdoulaye Bio Tchané, s'est entretenu, hier lundi 11 Novembre, avec les membres du Conseil d'Orientation et de Supervision de la Lépi (Cos-Lépi), pour s'informer du processus de correction de la Lépi. C'était au siège de l'institution à Agblangandan, Commune de Sèmè-Kpodji.

Le leader de l'Alliance "Abt", Abdoulaye Bio Tchané, se préoccupe de l'actualité politique nationale. Il l'a manifesté, hier lundi 11 Novembre, à la faveur d'une visite aux membres du Cos-Lépi. Durant deux heures, les membres du Cos-Lépi, avec à leur tête le président de l'institution, Sacca Lafia, et la délégation de l'Alliance Abt, ont débattu de la situation actuelle de la Liste Electorale Permanente Informatisée (Lépi). Au terme des échanges, le Président Bio Tchané, a rappelé le contexte de sa visite. Il s'agit, entres autres, de «s'informer de l'évolution du processus de correction de la Lépi. Ainsi que des difficultés auxquelles les membres du Cos-Lépi sont confrontés, dans l'exercice de la mission qui leur est confiée. Ceci, pour savoir comment leur venir, éventuellement, en aide». Un objectif qui semble atteint. Car, en conclusion, le Président Abdoulaye Bio Tchané affirme être satisfait du dynamisme des membres du Cos-Lépi. Un Dynamisme ralenti par le retard de la mise à disposition des moyens par l'État, qui ralentit le processus. Aussi, s'est-il informé de l'échéance de la correction de la liste. «Elle sera prête dans la première quinzaine du mois de Mars 2014», a-t-il laissé entendre. Et au Président du Cos-Lépi de préciser que la Lépi sera prête, au plus tard, le 16 Mars 2014. Une échéance qu'il justifie par le retard d'un mois accusé par le gouvernement pour libérer les ressources nécessaires au démarrage des travaux. Par ailleurs, l'Honorable Sacca Lafia a exhorté les autres partis politiques et autres structures intéressées, à emboiter le pas à Abt. «Car, tout est accessible, ici, pour des raisons de transparence», a-t-il déclaré. Pour finir les deux parties ont invité le gouvernement à faire diligence pour mettre, à temps, les moyens à disposition du Cos-Lépi, pour que le travail soit fait. Et que les élections municipales soient, enfin, organisées.