La Nouvelle Tribune

Visite de travail du Président nigérien au Bénin : un pas de géant dans la réalisation de la boucle ferroviaire

Espace membre

Au cours d'une visite de travail et d'amitié effectuée hier, jeudi 07 Novembre 2013, à Cotonou, par le Président nigérien Issifou Mahamadou à son homologue béninois, il a été signé un Mémorandum d'Entente pour la construction des chemins de fer reliant Cotonou à Niamey, et qui entre dans le cadre de la réalisation de la boucle ferroviaire qui doit relier Cotonou à Abidjan, via Niamey et Ouagadougou.

L'essentiel à retenir de la visite d'amitié et de travail du Président Issifou Mahamadou à son homologue Boni Yayi, est la signature d'un Mémorandum d'Entente pour la réhabilitation, la construction et l'exploitation des chemins de fer reliant Cotonou à Niamey. A l'unanimité, les deux Chefs d'états ont décidé de confier la gestion des travaux à une société multinationale, en lieu et place de l'Organisation Commune Bénin-Niger (Ocbn), avec un capital initial de 70 milliards F Cfa. Les deux Etats seront des parties-prenantes, avec 10 % chacun dans le capital. Il a été également procédé au choix du Groupe Bolloré comme partenaire stratégique, avec 40 % des actions, pour une période de 4 ans. Le groupe aura pour mission de mobiliser les ressources nécessaires pour la réhabilitation et la réalisation des travaux. L'actionnariat restant a été ouvert aux investisseurs privés des deux Etats, qui se partagent équitablement 40 %. Le pourcentage réservé aux opérateurs économiques béninois a été confié au Pdg du Groupe Pik, Samuel Dossou. Les travaux sont prévus pour démarrer dès la fin du mois de mars 2014. A la fin de sa visite au Bénin, le Président nigérien a affirmé qu'il s'agissait d'un grand jour pour les deux peuples, de voir la reprise des travaux liés à la ligne ferroviaire interrompue depuis 1936. Ainsi, explique-t-il, cela contribuera au renforcement de l'intégration économique entre les deux Etats frères. Et, l'hôte du Bénin a manifesté son vœu de voir se réaliser cette infrastructure de développement qui fait partie intégrante de la route ferroviaire Cotonou - Niamey - Ouagadougou - Abidjan.

Cliquez ici si les commentaires ne s'affichent pas