La Nouvelle Tribune

Visite de travail du Président nigérien au Bénin : un pas de géant dans la réalisation de la boucle ferroviaire

Espace membre

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Au cours d'une visite de travail et d'amitié effectuée hier, jeudi 07 Novembre 2013, à Cotonou, par le Président nigérien Issifou Mahamadou à son homologue béninois, il a été signé un Mémorandum d'Entente pour la construction des chemins de fer reliant Cotonou à Niamey, et qui entre dans le cadre de la réalisation de la boucle ferroviaire qui doit relier Cotonou à Abidjan, via Niamey et Ouagadougou.

L'essentiel à retenir de la visite d'amitié et de travail du Président Issifou Mahamadou à son homologue Boni Yayi, est la signature d'un Mémorandum d'Entente pour la réhabilitation, la construction et l'exploitation des chemins de fer reliant Cotonou à Niamey. A l'unanimité, les deux Chefs d'états ont décidé de confier la gestion des travaux à une société multinationale, en lieu et place de l'Organisation Commune Bénin-Niger (Ocbn), avec un capital initial de 70 milliards F Cfa. Les deux Etats seront des parties-prenantes, avec 10 % chacun dans le capital. Il a été également procédé au choix du Groupe Bolloré comme partenaire stratégique, avec 40 % des actions, pour une période de 4 ans. Le groupe aura pour mission de mobiliser les ressources nécessaires pour la réhabilitation et la réalisation des travaux. L'actionnariat restant a été ouvert aux investisseurs privés des deux Etats, qui se partagent équitablement 40 %. Le pourcentage réservé aux opérateurs économiques béninois a été confié au Pdg du Groupe Pik, Samuel Dossou. Les travaux sont prévus pour démarrer dès la fin du mois de mars 2014. A la fin de sa visite au Bénin, le Président nigérien a affirmé qu'il s'agissait d'un grand jour pour les deux peuples, de voir la reprise des travaux liés à la ligne ferroviaire interrompue depuis 1936. Ainsi, explique-t-il, cela contribuera au renforcement de l'intégration économique entre les deux Etats frères. Et, l'hôte du Bénin a manifesté son vœu de voir se réaliser cette infrastructure de développement qui fait partie intégrante de la route ferroviaire Cotonou - Niamey - Ouagadougou - Abidjan.

Cliquez ici si les commentaires ne s'affichent pas