La Nouvelle Tribune

Examen du budget

Espace membre


Ouverture tumultueuse de la 7è session extraordinaire
Les députés ouvrent dès ce jour leur 7è session extraordinaire dans le cadre de l’examen de leur projet de budget exercice 2009.

Cette session extraordinaire qui sera ouverte ce jour au palais des gouverneurs à Porto-novo augure déjà de ce que les débats seront houleux à l’hémicycle. Pour cause, les députés du G4, G13 et de Force Clé bouderaient selon certaines sources parlementaires, cette nouvelle session extraordinaire convoquée par le président Mathurin Nago. Selon les mêmes sources,la tension pourrait provenir des députés signataires de la proposition de résolution contre la gestion du président de l’Assemblée nationale puisque ces derniers avaient recherché sans succès la demande d’une session extraordinaire pour examiner ce dossier. Malgré les réserves du président Mathurin Nago, une session extraordinaire a été convoquée pour examiner en priorité le projet de budget exercice 2009 de l’Assemblée nationale. On se demande si les députés signataires de la proposition de résolution vont se raviser au profit de l’intérêt général des députés où vont-ils persister à perturber les travaux à l’hémicycle. La séance plénière de ce jour annonce déjà des débats électriques qui peuvent banalement dégénérer si les députés ne trouvaient pas un terrain d’entente. La conférence des présidents était réunie hier au palais des gouverneurs pour finaliser la conduite à tenir durant la période de cette session extraordinaire. A en croire les sources proches de l’Assemblée nationale, rien ne se fera aujourd’hui. Le président Mathurin Nago se contentera d’ouvrir officiellement la session extraordinaire et d’affecter le projet de budget à la commission des finances et des échanges pour étude. Dans cette situation de tension et de méfiance, on s’interroge de l’avenir des travaux par rapport à ce projet de budget de l’institution parlementaire.

Ismail Kèko