La Nouvelle Tribune

Activités douanières

Espace membre

{ic_doc}{/ic_doc}Des acteurs approuvent la gestion des nouvelles autorités

Les prestations des douanes au port de Cotonou donnent de plus l'unanimité au sein des usagers, notamment ceux qui fréquent le dépôt douane du port. Ils admettent que les nouveaux responsables des douanes à divers niveaux sont en train de relever un défi.


Les approches et autres méthodes de gestion mises en place par les nouveaux responsables des douanes béninoises semblent convenir à certains contribuables notamment des acteurs portuaires. Ces derniers disent être désormais plus satisfaits par les prestations des services des douanes sur la plate-forme portuaire depuis l'installation controversée de l'équipe que dirige M. James Sagbo. Inquiets au départ donc, parce que ne sachant pas ce que pourraient réserver à leurs affaires, les mutations de l'époque, plusieurs transitaires, déclarants en douanes et autres commissionnaires exerçant sur la plate-forme portuaire témoignent aujourd'hui de la célérité et de la bonne ambiance qui caractérisent les opérations douanières sur la plate-forme. Si ces gros clients des douanes béninoises reconnaissent au directeur général des Douanes et Droits indirects, James Sagbo, ses qualités d'un bon gestionnaire, ils ne sont moins sensibles aux efforts remarquables de ses collaborateurs sur la plate-forme portuaire. Il s'agit ont-ils indiqué, du receveur des douanes au Port autonome de Cotonou, Mme Félicité Dan, du chef visite, Philibert Oyénian et du chef dépôt, M. Séraphin Oloukoyi qui dans une complicité saine conduisent les opérations.

En ce qui concerne ce dernier, les nombreux usagers du dépôt douane reconnaissent unanimement les efforts que déploie sa structure pour accroître les recettes des douanes. En effet, il est reconnu que depuis sa nomination à la tête du dépôt douane, les recettes engrangées dans les caisses de la douane ont connu une nette augmentation. En outre, il y a moins de tracasseries et les procédures pour obtenir divers papiers ou pour faire les formalités se sont trouvées simplifiées. En somme, de l'avis de plusieurs usagers, la collaboration entre les usages et les responsables du dépôt, en l'occurrence l'administration de la douane à ce niveau s'est considérablement améliorée. Pour ces clients, cette augmentation des recettes douanières au port de Cotonou, est en grande partie due à la bonne organisation mise en place par les nouveaux responsables des douanes, notamment la bonne gouvernance qui a court actuellement au niveau des services du dépôt. De quoi démentir trois mois après, les nombreuses appréhensions exprimées par les uns et les autres suite à la nomination de nouveaux responsables à la tête de la douane.

L.D. G