La Nouvelle Tribune

Evaluation..

Espace membre

{ic_doc}{/ic_doc}Le G/Pifed présente les efforts des femmes conseillères

A travers un ouvrage et un documentaire réalisés avec l’appui financier de la Coopération suisse, le G/Pifed présente à l’opinion le bilan de la présence des femmes dans les conseils communaux et municipaux au cours de la première expérience de la décentralisation au Bénin.

Les femmes maires, chefs d’arrondissements, simples membres des conseils communaux ou municipaux parlent de leur expérience au terme de leur premier mandat d’élue locale. C’est à travers un ouvrage de recueil de témoignages intitulé « Mon premier mandat d’élue conseillère » et un documentaire de quarante minutes (40 mn) réalisés par le Groupe des Ong, personnalités et institutions pour une forte implication des femmes dans les prises de décisions (G/Pifed) avec l’appui financier de la Coopération suisse au Bénin. hier mardi, à l’occasion du lancement officiel de ces deux instruments d’évaluation de la qualité de la participation des femmes au premier mandat des collectivités locales, la présidente du G/Pifed, Honorine Hounnonkpè Attikpa s’est surtout réjouie de deux choses. Il s’agit d’une part de l’exécution à 100% du programme «Femmes et Elections communales» dans lequel s’inscrit la réalisation de l’ouvrage et du documentaire puis d’autre part de la grande qualité de la participation des femmes élues conseillères au développement de leur communauté respective. En témoignent à l’en croire, les félicitations et autres encouragements contenus dans les témoignages recueillis sur elles au sein de l’opinion et des conseils où elles ont évolué pendant cinq ans. Avant même de parcourir les 124 pages de l’ouvrage ou de vivre les 40mn du documentaire, le représentant du partenaire financier, celui du ministre des Réformes administrative et institutionnelle puis la représentante du ministre de la Famille ont tous exprimé leurs félicitations et encouragements aux femmes élues conseillères du premier mandat des collectivités locales qu’ils disent avoir aussi vu à l’œuvre du développement de leur communauté en dépit des nombreuses entraves qui existaient. Pour ce faire, ils encouragent l’initiative du G/Pifed de soutenir au titre des prochaines élections locales, davantage de candidatures féminines.

L. D. G.