La Nouvelle Tribune

Cos/Lépi : les derniers réglages pour l’opérationnalisation de l’audit participatif

Espace membre

Au total 385 membres des Commissions Communales d’Actualisation (Cca) du Cos-Lépi, ont été formés le samedi dernier au siège du Cncb à Cotonou, pour la phase d’opérationnalisation de l’audit participatif. Cet audit participatif est l’une des phases les plus importantes du processus de correction du Fichier électoral national et de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi).

Cette phase s’avère imminente. C’est pour cette raison que les membres du Cos-Lépi ont tenu à outiller ces 385 membres des Cca, venus de toutes les communes du Bénin. Les membres des Cca ont été invités à cette formation, en vue d’améliorer la planification des opérations sur le terrain, pour plus d’efficacité.

Cette séance de formation, il faut le souligner, a vu la participation effective, aussi bien des membres du Cos-Lépi, des membres des Cca et des techniciens du Centre National de Traitement (Cnt). A  en croire les explications du Président du Cos-Lépi, Sacca Lafia, cette rencontre marque le déclenchement des différentes opérations du processus de la correction du Fichier électoral national, et permettra de prévenir les situations considérées comme potentielles sources de perturbation, grâce à l’identification et l’exécution des tâches préparatoires du démarrage de l’audit participatif.

La formation, l’évaluation et la sélection des Agents Locaux d’Actualisation (Ala), la gestion des disparités des situations des centres de vote, l’identification des possibilités de déploiement des agents entre plusieurs centres de vote, à partir de critères bien définis, pour permettre la mise en place d’équipes itinérantes de collecte des données d’actualisation, tels sont, entre autres, les éléments d’échanges qui ont été partagés avec les participants. La séance s’est achevée par une note d’information relative à l’organisation pratique de l’encadrement des agents Ala par les Dda d’un même arrondissement.