La Nouvelle Tribune

Gestion d'Abomey-calavi

Espace membre

Houssou Guèdè annonce un cocktail de programmes d’actions
Porteur d’un discours et d’un programme d’actions par lesquels, il a convaincu ses électeurs pendant la campagne, Patrice Houssou Guèdè, élu maire, annonce sa disponibilité à fédérer les différents programmes ...

des différentes forces qui se sont associées à son élection pour définir un plan unique  de développement de la ville d’Abomey-Calavi. « (…) Nous allons prendre en compte le programme d’actions des listes Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), de l’alliance Réveil, du G13 ajoutés au nôtre pour concevoir le plan de développement de la ville ». Le conseiller élu du Rdc-Miffon devenu maire, répondait ainsi à l’interpellation d’un journaliste désireux de savoir ce qu’allait devenir son discours et ses promesses de campagne quelques hostiles à la coalition au pouvoir qui finalement l’a fait maire. Ainsi, a-t-il répété, « les élections sont terminées et la seule chose qui importe maintenant réside dans le développement de notre ville ». Pour ce faire, « nous ne sommes guère divisés, ce sont les politiciens qui pensent que nous ne sommes pas ensemble », a lancé, ironique, le nouveau maire assis juste à la droite de son prédécesseur, Liamidi Houénou de Dravo. Celui-ci, dans une intervention avant son successeur a expliqué les conditions dans lesquelles et les raisons pour lesquelles, il a, pendant les concertations internes préalables à l’élection, choisi  de se retirer en faveur de celui qu’il appelle, «  mon jeune frère ».

Déjà des ralliements de conseillers Rb!
Quatre à cinq conseillers de la liste Rb tentent déjà de faire allégeance au nouveau maire d’Abomey-Calavi en dépit des irrégularités que continue de soulever leur formation politique sur les conditions de son élection. « J’ai déjà reçu depuis lundi, quatre à cinq conseillers du camp d’en face, dont je veux pas citer ici les noms qui m’ont dit, Patrice, on est avec toi. Tout le reste relève de la politique », a donc affirmé jeudi le maire Houssou Guèdè pour montrer la nécessité pour lui et pour tous de faire enfin l’union autour des questions de développement de la ville d’Abomey-Calavi.  Cependant, le maire fait une mise en garde, « nous ne voulons pas faire d’Abomey-Calavi, l’antichambre de Cotonou ».

Ludovic D. Guédénon