La Nouvelle Tribune

Nago plaide pour la répartition équitable des ressources

Espace membre

Tout juste après la clôture de la troisième session extraordinaire, les députés viennent de procéder, jeudi à l’hémicycle, à l’ouverture solennelle de la quatrième session extraordinaire de l’année en cours. 

C’est le Président Mathurin Coffi Nago, en personne, qui a ouvert les travaux, en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Jonas Gbian, et de son homologue chargé des Relations avec les Institutions. En effet, rappelons que, conformément aux dispositions de l’article 86 de la Constitution et de l’article 5 du Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, le Président de la République a demandé la convocation de la présente session extraordinaire, sur un ordre du jour en 12 points.

Parmi les 12 points inscrits à l’ordre du jour de cette session extraordinaire, figurent 11 projets de loi portant autorisations de ratification d’accords de prêts dans plusieurs secteurs. A l’occasion de l’ouverture de cette session, le Président de l’Assemblée Nationale a profité de cette opportunité pour donner des conseils au gouvernement. Après s’être félicité des efforts de mobilisation de ressources par le gouvernement, le Président Nago a fait des observations pertinentes à l’endroit du gouvernement, dans le cadre de la prise en compte de toutes les régions du pays, lors de la répartition de ces ressources mobilisées. «Donc souhaitons que ces efforts importants de mobilisation de ressources puissent profiter à l’ensemble des régions du pays.» A martelé le Président Mathurin Nago.

Toutefois, il précise que l’examen de ces 12 dossiers dépendra de la célérité dont feront preuve les députés, au cours de l’étude des différents dossiers inscrits à l’ordre du jour de cette session extraordinaire, par les travaux au sein des  commissions compétentes.