La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale : Valentin Houdé élu 2è questeur

Espace membre

Avant de clôturer officiellement la 3è session extraordinaire de l'année 2013 au Parlement, les députés ont bouclé hier avec les trois autres points inscrits à l'ordre du jour de cette 3è session extraordinaire dont l'élection d'un nouveau 2è questeur. 70 voix pour, 02 contre, 04 abstentions et 03 bulletins nuls.

Tel est le résultat du scrutin secret qui a sanctionné le vote hier à l'Assemblée nationale dans le cadre de l'élection du nouveau deuxième questeur de l'institution parlementaire 6è législature. En effet, dans le cadre de cette élection, une seule candidature a été officiellement enregistrée, celle de l'honorable Valentin Aditi Houdé. On avait oui dire que d'autres députés voulaient déposer leur candidature dont celle de l'honorable Lucien Houngnibo qui a finalement désisté pour le député Valentin Houdé. Désormais c'est l'honorable Valentin Houdé qui a été élu à la majorité qualifiée des députés présents et représentés. C'est lui qui occupera la fonction de 2è questeur pour le reste de la sixième législature. Il a été élu hier par ses pairs en remplacement de l'ex 2è questeur Françoise Abrahoua, à l'occasion de la séance plénière présidée par le Professeur Mathurin Coffi Nago en personne. Signalons que la tâche n'a pas été facile puisque, il a fallu l'arbitrage du chef de l'Etat en personne avant de faire comprendre à sa troupe qu'elle n'a pas eu la majorité qualifiée pour faire imposer son candidat en la personne de Lucien Houngnibo. Au terme de cette élection, le nouveau 2è questeur valentin Aditi Houdé a dit toute sa satisfaction et a remercié tous les collègues qui l'ont soutenu tout au long de ce processus, mêmes ceux qui ont voté abstention. « Donc je fais l'unanimité au sein de ce Parlement ». Au cours de sa déclaration, il a fait rappeler qu'il serait venu au Parlement depuis 1999 et que les populations de Calavi, So-Ava et Zè lui ont renouvelé leur suffrage. En 2003, 2007 et 2011 c'est pareille. Ça fait la 5è fois que l'honorable Valentin Houdé est élu député sous la bannière de plusieurs partis ou alliances de partis. Pendant sept ans, il est  allé faire l'expérience du gouvernement auprès du général Mathieu Kérékou. Aujourd'hui, les  collègues ont bien voulu l'élire au poste de 2è questeur. « Nous sommes au Parlement et il n'est pas donné n'importe quelle élection d'enregistrer une seule candidature, donc ça soit du côté de la mouvance comme de l'opposition, je pense que les gens se sont accordés, que je suis capable d'assumer cette fonction. Je suis comptable de formation et j'ai exercé dans une société privée pendant une trentaine d'années » a-t-il déclaré au terme de l'élection.

Déclaration de désistement l'honorable Lucien Houngnibo 

« Je voudrais commencer par remercier tous les députés qui ont m'ont supporté, qui ont voulu me supporter pour que je puisse briguer le poste de deuxième questeur. Je voudrais également vous remercier, vous et les autres membres du bureau et remercier principalement le président de la République de m'avoir fait l'honneur, hier dimanche, venir chez moi en personne pour me visiter. Je voudrais profiter de cette occasion pour dire aux chers collègues et aux amis, de tout ce qui a été dit, par rapport à ma candidature et compte tenu de l'enjeu et compte tenu de l'harmonie de notre groupe, je voudrais retirer ma candidature au poste de deuxième questeur. Je le dis parce que nous sommes en démocratie et dans un ménage où le père de la famille se lève pour dire Non, il ne faut pas faire, il faut l'écouter. Je laisse mon grand frère, le poste et je voterai le premier Oui pour lui, pour qu'il puisse briguer ce poste là. Parce que, c'est comme ça dans une famille, l'ainé a toujours raison sur le plus petit. Il est mon ainé et je lui donne raison. Merci. »