La Nouvelle Tribune

Gaz sarin en Syrie : embarrassant rapport des experts onusiens

Espace membre

Le rapport des experts Onusiens dépêchés en Syrie est accablant. Ce lundi16 septembre, Ban Ki-moon a présenté aux quinze membres du Conseil de sécurité le fameux rapport qu'attendent les américains et leurs alliés pour réagir. Ils y ont trouvé des preuves « flagrantes et convaincantes » sur le recours au gaz sarin. Même si le rapport n'indexe pas clairement directement les autorités syriennes, Ban Ki-moon avait plus tôt accusé Bachar de crime de Guerre.

Le rapport fait état d'un usage sur une grande échelle. Pour l'administration Obama et les chefs des diplomaties américaines, dans les protagonistes de la guerre qui bat son plein actuellement en Syrie, nul autre que les forces de Bachar ne peut avoir cette compétence. "Nous saluons ce rapport objectif et sans équivoque qui confirme que des armes chimiques ont été utilisées sur une grande échelle", a déclaré dans un communiqué le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague. Avec ce rapport les occidentaux n'entendent pas laisser une seule faille à Bachar dans la résolution « forte et contraignante » prise à l'Onu sur le désarmement chimique de la Syrie. Dans le même temps, les combats sur le terrain continuent, et même selon certains, s'intensifient. Le régime de Bachar al-Assad disent-ils à une semaine pour présenter une liste de ses armes chimiques et fixer comme objectif leur élimination d'ici à la mi-2014.