La Nouvelle Tribune

Qui seront les successeurs d’Isidore Gnonlonfoun et Françoise Assogba

Espace membre

Qui va remplacer les anciens députés Isidore Gnonlonfoun et Françoise Assogba, nommés ministres dans le dernier gouvernement de Yayi, à leurs différents postes en vacances à l’Assemblée Nationale?

A la faveur de l’ouverture de la troisième session extraordinaire de l’année 2013, à l’Assemblée Nationale, le remplaçant de l’ex-honorable Isidore Gnonlonfoun, précédemment président de la Commission des relations extérieures, de la coopération au développement, de la défense et de la sécurité, sera connu dès le 23 septembre 2013. Ce dernier a été nommé ministre de la Décentralisation dans le dernier gouvernement de Boni Yayi II. Ainsi, conformément aux dispositions de l’article 16 alinéa 2 du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, relatif à la vacance au sein du bureau de l’institution parlementaire, «en cas de nécessité, l’Assemblée Nationale pourvoit au remplacement des autres membres du bureau, conformément aux dispositions de l’article 15 ci-dessus, soit immédiatement si elle est en session, lorsque survient la vacance, soit dès l’ouverture de la session suivante», son fauteuil devra revenir à un autre député de cette 6è législature. Mais, on apprend déjà des sources parlementaires que son remplaçant sera promu parmi les députés de la majorité parlementaire.

Quant à l’ex-honorable Françoise Abraoua Assogba, précédemment Deuxième Questeur à l’Assemblée Nationale, elle sera remplacée par un autre député. Mais, des rumeurs persistantes font état de ce que son remplaçant sera aussi un député de la majorité parlementaire, présentement Coordonnateur d’un réseau très actif parmi les réseaux parlementaires de l’Assemblée Nationale. Notons que, Françoise Assogba, cumulativement avec ses fonctions de Deuxième Questeur, occupe le fauteuil de représentant de l’Assemblée Nationale au Parlement Panafricain. Et ce qui milite en faveur de ce poste est une candidature féminine, conformément aux instructions des responsables de ce Parlement régional. Mais, des sources proches des députés, la candidature de l’honorable Sofiath Shannou serait prisée pour cette institution régionale. Ainsi, dès le 23 septembre prochain, les noms de tous ces remplaçants seront connus.