La Nouvelle Tribune

Aéroport de Tourou : le gouvernement trouve solution à la grogne des propriétaires terriens

Espace membre

Jonas Gbian, ministre l’Economie et des Finances, était mardi au Nord du pays,  pour rencontrer les propriétaires des terres occupées pour la construction de l’Aéroport de Parakou. L’objectif de la rencontre est  de transmettre aux populations la somme de 200 millions de francs Cfa, envoyés par le gouvernement  pour dédommager les propriétaires terriens.

Confronté à la révolte des propriétaires terriens, le projet de construction de l’Aéroport de Parakou piétine depuis. Hier lundi 02 septembre 2013, Jonas Gbian, ministre de l’Economie et des Finances a tenu une rencontre avec  ces propriétaires terriens. L’objectif de sa sortie est de remettre  à ces derniers une somme globale de 200 millions de francs,  en guise de dédommagement pour toute la superficie de terres occupées.  Selon les  propos du ministre, chaque propriétaire exproprié doit légalement bénéficier  d’une somme de 200 milles francs Cfa par hectare, lors de la répartition  de la somme décaissée par l’Etat. Comblés, les propriétaires terriens  n’ont pas manqué de témoigner leur reconnaissance au Chef de l’Etat. Ils ont donc promis au gouvernement que les travaux de construction, qui doivent encore durer 10 mois, pourront désormais reprendre sans perturbation, jusqu’à l’achèvement.