La Nouvelle Tribune

L’Ambassadeur du Japon au cabinet de Nago

Espace membre

L’Ambassadeur du Japon près le Bénin, Daini Tsukahara, était l’hôte hier du Président de l’Assemblée Nationale. Au menu des préoccupations entre les deux personnalités, figure le renforcement des relations entre le Parlement béninois et celui du Japon. L’Ambassadeur japonais a saisi cette opportunité pour faire le point de la coopération bilatérale entre les deux pays, sans oublier tous les domaines d’intervention du Japon au Bénin.

Notamment, la santé, le secteur primaire, surtout la pêche, et le renforcement des capacités humaines. Selon lui, au Japon, deux groupes parlementaires d’amitié ont vu le jour. Il s’agit du groupe parlementaire d’amitié nippon-béninois et du groupe parlementaire d’amitié nippon-Union Africaine. Les parlementaires membres de ces groupes ont manifesté un intérêt à venir au Bénin, pour échanger avec leurs homologues. Le président de l’Assemblée Nationale, Mathurin Coffi Nago, très satisfait, a accueilli favorablement cette requête de l'Ambassadeur du Japon au Bénin.  

Outre l’Ambassadeur japonais, le Président Mathurin Nago a reçu également madame Aminata Kebe, Chargée de programmes au Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest, à la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies. Cette dernière a sollicité, pour sa part, l’appui du Parlement pour la prise du décret d’application de la nouvelle Loi relative à la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (Cbdh). Rappelons que cette dernière avait été déjà reçue, par le passé, en audience par le Président de l’Assemblée Nationale, lors de laquelle elle avait plaidé pour l’adoption d’une loi qui réponde aux normes internationales. Le coordonnateur du réseau des parlementaires pour la sécurité routière, Lucien Houngnibo, et la section nationale du Réseau africain des personnels de parlement (Sn-Rapp) ont été aussi reçus par le Président Nago.