La Nouvelle Tribune

Après Nicéphore Soglo : le Front Citoyen chez Mathieu Kérékou

Espace membre

Après avoir rencontré certains chefs de parti et alliances de partis, dans le cadre de la série de concertations qu’ils ont initiée, les responsables du  Front Citoyen pour la Sauvegarde des Acquis Démocratiques (Fcsad) ont entrepris de prendre langue avec les anciens présidents du Bénin.

Ainsi, après le Président Nicéphore Soglo, la semaine passée, le Front s’est rendu, le mardi dernier, au domicile du Général Mathieu Kérékou. Le choix des anciens Présidents de la République, à en croire Antoine Dètchénou, président du Fcsad, se justifie par le fait que ceux-ci ont eu à exercer la fonction de Chef d’Etat, et donc qu’ils sont bien placés pour apprécier la situation actuelle et prendre des dispositions pour empêcher Boni Yayi d’aller plus loin dans ses dérives.

Avec le Président Mathieu Kérékou, il a été question pour le Front Citoyen d’exposer la situation sociopolitique actuellement préoccupante, qui ne cesse d’enfoncer le pays dans une crise. Ils ont surtout sollicité, de la part de l’ancien Chef d’Etat, son intervention afin de les aider, pour un redressement du Bénin. Mais, on peut retenir qu’au cours de cette rencontre, le Général s’est gardé de donner une position par rapport à la situation actuelle du pays, en se mutant dans un silence.

Le Front Citoyen a également rencontré, dans la journée d’hier, le Patronat béninois. A ce niveau, le président Dètchénou dit avoir rencontré chez Sébastien Ajavon et les siens, une certaine détermination à relever, quoi que cela puisse coûter, les défis qui doivent contribuer à redresser l’économie béninoise, pour le bien-être de la génération future.