La Nouvelle Tribune

PRD : les critiques d’Ismaél Tidjani Serpos contre son parti

Espace membre

On le sentait un peu distant, depuis plusieurs mois, par rapport aux activités du parti. Hier, au cours de la conférence de presse qu’il a animée conjointement avec trois autres collègues, Ismaél Tidjani Serpos a critiqué, à mots à peine voilés, certaines options de son président.

«Je suis un homme libre et je suis toujours Prd. J’aime garder ma liberté de parole. C’est pourquoi je n’ai pas suivi ceux qui sont allés exprimer leur compassion au Chef de l’Etat…» A lâché hier l’honorable Ismaél Tidjani Serpos, au cours de la conférence de presse qu’il a animée. Il répondait ainsi à la question d’un journaliste, qui voulait savoir sa position exacte par rapport au Prd.

On se rappelle qu’au début de l’éclatement de l’affaire dit d’empoisonnement du Chef de l’Etat, le Prd fut l’un des premiers partis à lui avoir présenté ses compassions. Son Président, Me Adrien Houngbédji avait conduit personnellement à la Marina, une délégation restreinte du parti, pour aller dire de vive voix ses compassions au Chef de l’Etat. Ismaél  Tidjani Serpos, Vice-président et donc deuxième personnalité du parti, avait brillé par son absence. Depuis, son éclipse s’est accentuée au parti. Des indiscrétions faisaient croire qu’il était en froid avec le Président Houngbédji, et fort de cela, boycottait tous les grands rendez-vous du parti. Hier, il s’est lâché contre son parti, et prend comme son homologue Candide Azannaï, la posture d’un militant «Prd critique».