La Nouvelle Tribune

Komi Koutché mobilise les travailleurs autour des défis

Espace membre

A l’occasion d’une cérémonie organisée hier jeudi, le ministre de la communication et des Tic a rencontré l’ensemble des travailleurs de son ministère. Objectif : prendre connaissance des préoccupations des travailleurs et les mobiliser autour des grands défis.

Le Bénin, dans le domaine de la communication et des technologies de l’information et de la communication, est face à d’énormes défis. Cela, le nouveau ministre de la Communication et des Tic, Komi Koutché,  installé dans ses fonctions lundi dernier, en est conscient. Et c’est pourquoi, il ne veut pas perdre de temps. Après les directeurs généraux, centraux et techniques des structures sous-tutelle et du ministère, le ministre Koutché a rencontré hier l’ensemble du personnel du ministère stratégique dont il a la charge. La rencontre a eu lieu dans la cour du ministère.

Lors de cette rencontre de prise de contact, le ministre de la Communication et des Tic, Komi Koutché, dont le souhait est de «faire du ministère de la Communication, le meilleur ministère du Bénin», a partagé avec les travailleurs son approche qui se veut participative et ses principes de travail. Que les mots ‘’discipline’’, ‘’gestion du temps’’ et ‘’efficacité’’, résument. «Si nous respectons ces principes, nous allons atteindre notre leitmotiv», a précisé le ministre Koutché qui prêtera «une grande oreille attentive» aux préoccupations et revendications du syndicat de la maison.

Les préoccupations et revendications, Esaïe Honondjro, Secrétaire général du Syntra-Com, pour qui cette rencontre qu’ils ont souhaitée, est une occasion pour «mieux connaître leur patron» et vice-versa, les a énumérées dans son allocution. Ces dernières sont relatives à la mise en œuvre du décret portant Aof du ministère, à l’actualisation du cadre de formation qui va déboucher sur le plan de carrière. Aussi, les locaux, la déconcentration du ministère, l’amélioration de l’environnement social, l’insuffisance de personnel,…, constituent-ils les autres revendications. «Il y a des problèmes», a reconnu Romain Kiki, Secrétaire Général du ministère qui pense qu’avec l’aide du ministre, ils vont les surmonter.

Précisons que les séances de prise de contact du ministre Koutché se poursuivront ce jour dans certains organismes sous sa tutelle, tels que l’Ortb, l’Onip, Bénin Telecoms Sa et Libercom.