La Nouvelle Tribune

Théophile Nata élevé au grade de Grand Croix

Espace membre

Décoration, signature et remise de certificat de réception, le Président de la Haac, Théophile Nata, à l’occasion d’une cérémonie organisée hier à la Grande Chancellerie, a été fait  Grand croix de l’Ordre national du Bénin, pour ses services rendus à la Nation. La Nation béninoise lui en est reconnaissante. Eminent citoyen et homme politique, Théophile Nata, Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac), a, de par les nombreuses et hautes fonctions qu’il a occupées (ministre, Ambassadeur,  député, membre du mécanisme africain d’évaluation par les pairs,..), rendu de nombreux et loyaux services à la Nation béninoise.

Et comme «la Nation reconnaît toujours à ses fils les services qu’ils lui ont rendus», hier mercredi 21 août 2013, le Président Nata a été reçu dans l’Ordre national du Bénin au grade de Grand Croix.

Cette distinction honorifique, qui fait suite à de précédentes - Commandeur et Grand Officier de l’Ordre national- distinctions qu’il n’est jamais venu chercher, parce qu’il pense qu’«il y a beaucoup de citoyens qui méritent autant ou plus, mais qui ne seront jamais appelés»  - lui a été décernée en reconnaissance de «tout ce qu’il a fait et qu’il continue de faire pour la construction de la Nation béninoise», a précisé la Grande Chancelière, Koubourath Océni. Qui l’a reçu dans l’Ordre «au nom du Chef de l’Etat, Grand maître de l’Ordre national».

Heureux d’avoir été reçu, Théophile Nata a levé «les yeux et les bras vers le Créateur», avant d’exprimer «sa gratitude et ses remerciement aux présidents successifs, avant et depuis le Renouveau démocratique, Mathieu Kérékou, Nicephore Soglo et Boni Yayi». Qui, à des époques différentes, ont signé des décrets lui donnant cette visibilité. Il a également remercié tous ses collaborateurs, familles et amis, grâce à qui, il est ce qu’il est.Précisons que le Président Nata a été reçu hier dans l’Ordre national du Bénin en même temps que son «frère et ami» Théophile N’dah, Inspecteur Général de Police et ancien ministre de l’Intérieur. Ce dernier, admis depuis 2003 à faire valoir ses droits à la retraite, a été reçu au grade de Commandeur. Egalement pour services rendus à la Nation.

Zoom sur le Président de la Haac

arié et père de cinq enfants, Théophile Nata est né vers 1947 dans la Commune de Natitingou. Commune dans laquelle il fait ses études primaires. Diplômé du petit séminaire Sainte Jeanne d’Arc de Ouidah, il poursuit ses études supérieures de littérature, d’abord au Centre d’enseignement supérieur de Lomé (Togo), ensuite à  l’Université d’Abidjan en Côte-d’Ivoire, puis à la Sorbonne en France, d’où il reviendra en 1976 nanti d’un doctorat en littérature comparée.

Recruté la même année à l’Université Nationale du Bénin, en qualité de professeur agrégé de langue française, de littérature et de linguistique, Théophile Nata occupera différentes hautes fonctions, dont celles de ministre  des Affaires Etrangères et de la Coopération du gouvernement de transition, ministre de la Jeunesse et des Sports (1991-1993), ministre du Développement Rural (1999) et puis ministre de l’Agriculture (2001-2003). Elu plusieurs fois député, il sera 2ème Vice-président de l’Assemblée Nationale. Et siègera au Parlement panafricain dont il devient quatrième Vice-président (2005). Et depuis 2010, il est le Président de la Haac.