La Nouvelle Tribune

Mali : les félicitations du Président Nicéphore Soglo à Ibrahim Boubacar Kéita et à son challenger

Espace membre

L’ancien Président de la République du Bénin et actuel Maire de Cotonou, Nicéphore Dieudonné Soglo, a adressé le 13 août 2013 dernier ses messages de félicitations au nouveau Président de la République du Mali,  Ibrahim Boubacar Keita, en lui soulignant les défis qui l’attendent à la tête d’un pays fort mouvementé et en reconstitution tel que le Mali. Le Président Soglo a dans le même temps adressé une autre correspondance au candidat malheureux,  Soumaïla  Cissé, dont il salue le geste de paix.  Ci-dessous l’intégralité des deux lettres.

Nicéphore Dieudonné Soglo

Ancien Président de la République

 du Bénin

                     Maire de Cotonou

                           ______

Cotonou, le 13 août 2013

N° /MCOT/CAB/DC-SP

A

Monsieur Ibrahim BOUBACAR KEÏTA

Président du Rassemblement pour le

Mali (RPM)

Objet : Message de félicitations.

Monsieur le Président,

et très cher frère,

            Je viens d’apprendre, reconnue de fort belle manière par votre challenger Monsieur Soumaïla CISSE au deuxième tour des élections présidentielles au Mali, votre brillante victoire. Je voudrais vous exprimer en ce moment inoubliable, eu égard aux dures épreuves qu’a dû subir le vaillant peuple Malien, mes vives félicitations.

Votre immense et riche expérience à la suite d’un parcours exceptionnel vous confère déjà la dimension d’homme d’Etat et confirme le peuple Malien dans le choix qu’il a fait de votre personne pour tenir le gouvernail de la conduite des affaires de l’Etat en ces circonstances chargées de défis multiples et divers aussi importants les uns que les autres.

Maintien et consolidation, de l’unité et de l’intégrité nationales ;

Reconstruction de l’Etat : son administration, son armée, son système socio-économique et politique ;

Redonner confiance et espoir au peuple pour reconquérir sa position et son rayonnement en Afrique, et dans le monde.

La paix, la cohésion sociale, et la concorde nationale sont nécessaires à l’accomplissement d’une œuvre aussi gigantesque.

Excellence Monsieur le Président Ibrahim BOUBACAR KEÏTA, vous avez toutes les qualités pour contribuer personnellement à la préservation de ces conditions susmentionnées. L’acte fort symbolique posé par Monsieur Soumaïla CISSE, en vous rendant visite et en reconnaissant votre victoire, participe déjà de l’apaisement politique. Je suis d’ores et déjà convaincu que grâce aux initiatives que vous allez prendre, à votre avènement à la magistrature suprême du Mali, vous parviendrez avec succès, à créer ensemble avec la classe politique, un climat politique assaini des querelles et des divisions inutiles et favorable à la reconstruction de la nation Malienne.

Le peuple Malien recouvrera ainsi grâce à votre œuvre commune, fierté et dignité et donnera un bel exemple à l’Afrique.

Recevez, Excellence Monsieur le Président Ibrahim BOUBACAR KEÏTA, l’expression de ma haute considération et mes meilleurs vœux pour l’accomplissement heureux de votre mission.

Nicéphore D. SOGLO

Nicéphore Dieudonné Soglo                                   

Ancien Président de la République du Bénin

                     Maire de Cotonou                           ______

Cotonou, le 13 août 2013

N° /MCOT/CAB/DC-SP

A

Monsieur Soumaïla CISSE

Président du Parti de l’Union pour la République et la démocratie

Candidat au 2ème tour des Elections présidentielles Maliennes

Objet : Message de félicitations.

Monsieur le Président,

Quelle belle et agréable surprise, surprise dont l’écho s’est répandu instantanément dans le monde entier et singulièrement en Afrique. Votre récente visite du lundi 12 août 2013, entouré de votre chère épouse et de vos enfants, à votre concurrent Monsieur Ibrahim BOUBACAR KEITA pour la conquête de la Magistrature suprême, alors que la proclamation finale et officielle des résultats du second tour des élections présidentielles au Mali auxquelles vous avez tous deux participé, n’était pas rendue publique, vous honore énormément.

Quelle élégance et quelle noblesse dans le geste, reconnaissant comme vous le fîtes, la victoire de votre compatriote Ibrahim BOUBACAR KEITA et ce, simplement sur la base des tendances majeures énoncées par les urnes. Ce geste, en même temps qu’il traduit l’expression de votre amour pour le Mali en lui évitant d’ajouter aux nombreux défis auxquels il se trouve déjà confronté, le spectacle affligeant des querelles politiques post électorales qui ternissent ça et là l’image de notre continent, conduisant des fois à des tragédies humaines inacceptables, est le signe d’un symbole. Le symbole de l’éveil du Mali qui a besoin de préserver la paix retrouvée et d’entretenir la concorde entre tous ses fils et toutes ses filles pour l’impérieuse œuvre de redressement national.

Monsieur le Président Soumaila CISSE, recevez, l’expression de ma grande admiration, de mes chaleureuses félicitations, de ma profonde sympathie et de ma sincère reconnaissance.

Nicéphore D. SOGLO