La Nouvelle Tribune

5è arrondissement de Porto-Novo

Espace membre


Comment la Fcbe a arraché un chef-quartier au Prd ( Les conséquences d’un malaise au sein des conseillers municipaux) le quartier Ouando dans le 5è arrondissement de la ville de Porto-novo a échappé définitivement au Prd de Me Adrien Houngbédji au profit des Forces cauris pour un Bénin émergent ( Fcbe). C’est désormais Kouatonou Atéyéton élu sur la liste Fcbe qui prend désormais les commandes du quartier Ouando. 

Sur les 86 quartiers que compte la ville de Porto-novo, c’est le seul quartier que la Fcbe a pu arracher au Prd. Une situation qui constitue un désavoeu pour le chef d’arrondissement, Basile Nouvègnon qui, selon certains conseillers locaux, n’a pas pu être à la hauteur des négociations et tractations pour dégager le candidat idéal pour diriger ce quartier qui constitue après tout un réservoir d’électeurs Prd dans la ville de Porto-novo. Comment en est-on arrivé là? Une question que se posent bon nombre de militants et des ténors du Prd dans la ville. En réalité, selon des sources proches des conseillers locaux de ce quartier, ce sont les mésententes et les guerres de tranchées qui opposent les conseillers municipaux de ce 5è arrondissement de Porto-novo qui seraient à la base de cet échec. A en croire les mêmes sources, deux camps se seraient opposés au sein des sept conseillers municipaux Prd de cet arrondissement. Un premier camp ayant à sa tête le chef d’arrondissement Basile Nouvègnon qui aurait porté leur choix sur le chef quartier sortant de ouando
Atindéhou Théophile qui ne serait plus en odeur de sainteté avec ses administrés. Un deuxième camp composé des autres conseillers municipaux aurait balayé du revers de la main gauche, les propositions du Ca, Basile Nouvègnon et souhaiterait une nouvelle tête au sein des  élus locaux  Prd comme l’a suggéré la plupart des habitants de ce quartier. Cette situation de mésentente et de cacophonie aura duré plusieurs semaines sans pour autant trouver une solution définitive. Au finish c’est la cassure qu’on a observé au sein des élus locaux Prd de Ouando. Ainsi sur les 10 conseillers locaux Prd de ce quartier, 5 ont dû finalement tourner dos aux responsables du parti pour soutenir le candidat de la Fcbe Kouatonou Atéyéton et les 4 autres élus locaux Fcbe. L’élection a été finalement faite devant les conseillers municipaux impuissants. A en croire des sources proches du Prd, la médiation de certains leaders du parti de cet arrondissement n’a pas permis de colmater les brèches. Pour certains, les 5 conseillers locaux du Prd ont trahi  pour d’autres par contre c’est le Ca qui n’a pas été à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée.

Ismail Kèko