La Nouvelle Tribune

Gbènamèto crée l’Usp Allelouya

Espace membre

Encore un nouveau parti dans le gotha politique béninois. Son nom : Union pour la solidarité et le progrès (Usp) Allelouya.  Il a été créé ce samedi 15 juin, au stade de Djèffa, par l’honorable Jonas Gbènamèto, député membre du groupe parlementaire Prd. Ce congrès qui a pris les allures d’un grand meeting politique, a connu la présence de plusieurs députés et chefs de partis politiques.

L’Union des indépendants allélouya, devient ce jour l’Union pour la solidarité et le progrès». C’est par cette déclaration faite par son président, que l’Usp entre dans le gotha politique national. Son géniteur clarifie tout de suite sa position. Ni à droite, ni à gauche. Il se dissocie de la pratique politique des partis de l’opposition qui ne font que peindre en noir tout ce que le gouvernement fait, il a aussi fustigé ceux qui, au nom d’un soutien hypothétique au gouvernement, voient que tout est bien.

«L’Usp n’est pas professionnel mouvancier, ni dans l’opposition», a déclaré Jonas Gbènamèto ajoutant que ce parti entend travailler pour trouver des solutions au problème des populations. Et d’ailleurs, la situation socio-politique du pays ne milite pas en faveur d’une telle position. «Les reformes enclenchées peinent à générer les effets positifs. Le Bénin a besoin d’un nouveau souffle», a-t-il ajouté. Comme solution, il affirme qu’il faut rétablir en urgence l’homme. L’occasion était aussi bonne pour rétablir certaines vérités.

Accusé d’avoir trahi le Prd dont il fait partie du groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale, il déclare : «Je veux mettre fin à une polémique. Les officiels savent qu’il s’agit d’une collaboration dans le cadre de l’Un».  La cérémonie officielle d’ouverture de ce congrès constitutif, s’est tenue dans une ambiance festive et a connu la participation des députés Atao Mohamed Hinnouho, Candide Azannaï, Saka Fikara et Lazare Sèhouéto.