La Nouvelle Tribune

Confiscation des résultats scolaires : le Front lève sa motion d’embargo

Espace membre

Vendredi dernier, à la Bourse du travail à Cotonou, le Front d’action des syndicats des trois ordres d’enseignement, lors d’une déclaration de presse, a décidé de suspendre son mot d’ordre d’embargo sur les résultats des évaluations scolaires.

 Qu’il vous souvienne que le Front avait déclenché, depuis le 28 février dernier, un embargo sur les résultats scolaires pour exiger la satisfaction d’un certain nombre de revendications qui étaient à l’origine des nombreux mois de grève dans le secteur éducatif. Lire ci-dessous publiée, l’intégralité de la motion du Front.

Front d’action des Syndicats des Trois Ordres d’Enseignement : Motion de suspension de l’embargo sur les résultats des évaluations scolaires

- Considérant le Décret 2011-505 du 05 août 2011 portant institution d’un coefficient

de revalorisation des indices de traitement des agents de l’Etat dont les enseignants

injustement exclus du bénéfice de cet avantage jusqu’ô présent;

- Considérant les défalcations arbitraires opérées sur les salaires des enseignants pour fait de grève;

- Considérant les consultations démocratiques des enseignants sur toute l’étendue du territoire national, organisées du lundi 03 au jeudi 06 juin 2013 ;

-  Considérant la rencontre du 28 mai 2013 avec le Ministre de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des jeunes et son engagement de faciliter la réouverture des négociations à tous les niveaux;

- Considérant le cri de détresse des apprenants et de leurs parents, pour obtenir les résultats scolaires du second semestre;

Le Front:

- félicite tous les enseignants en lutte, particulièrement les collègues qui ont respecté

sans faille le mot d’ordre d’embargo;

- dénonce toutes les manœuvres honteuses d’intimidations et met en garde toutes les autorités administratives contre les mesures de représailles à l’égard de ses militants, mesures qui pourraient faire l’objet de poursuite pour délit d’entrave à l’action syndicale;

- décide de prendre l’opinion publique à témoin pour lever l’embargo sur les résultats

des évaluations scolaires en cours pour compter du lundi 10 Juin 2013. Par conséquent les enseignants sont appelés à mettre lesdits résultats à la disposition des apprenants et des administrations du 13 au 15 juin 2013 dans la discipline syndicale

requise;

- appelle les enseignants à rester mobilisés pour les luttes à venir;

- rend le Gouvernement responsable des déconvenues qui découleraient de son entêtement à ne pas prendre en compte nos justes et légitimes revendications.q

Pour le Front,
Lucien GLELE LANGANFIN