La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Espace membre

Tensions en perspectives ce jour à l’hémicycle
Les députés vont se retrouver ce jour en séance plénière au palais des gouverneurs à Porto-novo. Un seul point serait à l’ordre du jour de cette séance plénière à savoir l’examen et d’adoption du rapport relatif à la proposition de résolution introduite par un certains nombre de députés. Ce dossier, on se rappelle avait suscité au sein de l’hémicycle lors de la dernière séance plénière des débats houleux qui ont été très tôt écourtés compte tenu des malentendus sur la procédure à engager dans  l’étude de ce dossier. Le point de désaccord serait issu de la volonté des députés signataires de cette proposition de résolution de retirer l’ancienne proposition déposée et d’introduire une nouvelle proposition conformément aux dispositions du règlement intérieur de l’institution parlementaire. Mais les députés de la Fcbe, on se rappelle ont opposé un refus catégorique à cette procédure évoquant la violation des dispositions du règlement intérieur. C’est dans ce cafouillage que la séance a été suspendue par le président Mathurin Nago. Les députés se retrouvent une fois encore ce jour pour poursuivre les travaux en plénière. Mais la goutte d’eau qui va faire déborder le vase est que les députés de l’opposition parlementaire  viendrait  sur  pied de guerre suite, à l’altercation enregistrée le mercredi dernier en conférence des président et qui a conduit à un pugilat entre le 1er questeur de l’Assemblée nationale Saka Fikara et le 2è questeur Djibril Débourou. Cette situation encore fraîche dans les mémoires des députés risque d’embraser ce jour l’hémicycle. C’est dire qu’on risque  d’assister ce jour à des invectives voire même de nouveaux  coups de poings entre députés puisque, des réactions enregistrées de sources proches de certains députés, ils menacent de faire rendre gorge à des collègues. L’hémicycle sera alors une fois encore surchauffé ce jour et on se demande si les députés vont parvenir à examiner dans la quiétude le dossier inscrit à l’ordre du jour de cette séance.

Ismail Kèko