La Nouvelle Tribune

Audience au palais de la Marina

Espace membre

Maxime Houédjissin chez Boni Yayi
Le chef de l’Etat, le président Boni Yayi a reçu hier, lundi 11 août 2008 le député Maxime Houédjissin en audience. Au cours de leur tête-à-tête, les deux ont eu à discuter entre autres sujets, de l’actualité politique du pays à divers niveaux, d’après la déclaration à la presse à la sortie d’audience de l’élu du peuple de la 5ème législative à l’Assemblée nationale.

Il est allé apporter son soutien au président de la République tout en lui prodiguant quelques conseils. «J’ai apporté mon soutien, le soutien de tout le peuple, du moins de tous ceux qui se reconnaissent en moi, en lui disant de boucher les oreilles et d’avancer.» a-t-il déclaré. Il a aussi, à l’en croire, exhorté le chef du gouvernement à travailler beaucoup plus parce que le peuple attend de lui un bilan en 2011.

Blaise Ahouansè

Victoire pour Houédjissin, à quand le tour de Davo et de Elègbè?

Maxime Houédjissin peut désormais crier victoire. Il a été enfin reçu par le président de la République le Dr Boni Yayi. Tous ses efforts, ses déclarations et autres sorties médiatiques en faveur du président de la République n’ont donc pas été de vaines peines. Cette audience est à tous points de vue le couronnement des durs labeurs abattus depuis les municipales jusqu’à nos jours. Cet ancien baron de la Renaissance du Bénin  (Rb) est aujourd’hui, après avoir copulé avec le PRD pour les législative de 2003 et la présidentielle de 2006, les municipales de 2008, il les a affrontées sur la liste des Fcbe. Depuis quelques temps, ces interventions et prises de position en faveur du Dr Boni Yayi ont permis aux Béninois de se faire l’idée qu’il est décidé à jouer toutes les cartes en sa possession pour entrer dans le cercle des yayistes. L’audience d’hier pourrait bien être son dernier pas vers un poste ministériel qu’il n’avait jamais eu avec le président Nicéphore Soglo. A l’instar de l’ancien questeur de l’Assemblée nationale, Bernard Lani Davo et Amos Elègbè frappent aussi avec insistance à la porte du pouvoir en place. Si ces deux derniers n’ont pas encore d’apparition au vu et au su de tout le monde aux côtés du Président Yayi, il y en a un qui participerait depuis peu aux séances de prières  au domicile du Chef. Peut-être  attendent-ils aussi leur présentation publique tel des joueurs qu’un club vient d’acheter ? Wait and see.                                                                                            

Benoit Mètonou