La Nouvelle Tribune

L’Un met Djrègbé et environs en ordre de bataille

Espace membre

 

Devant une foule de militants rassemblés à la maison des jeunes de Djrègbé, samedi dernier, les ténors de la coalition politique l’Union fait la Nation (Un), ont choisi de se prononcer sur des sujets brûlants de l’actualité nationale. Ils ont profité de ce rassemblement, pour galvaniser les militants présents tout en les invitant à se mettre en ordre de bataille pour les combats futurs.

Le président de l’Union fait la Nation, Bruno Amoussou, n’est pas allé du dos de la cuillère pour dénoncer l’ambiance  délétère qui règne dans le pays. Ce qui est important à ses yeux, c’est que le paysage politique soit aujourd’hui clarifié. Il a invité tous ceux qui sont sur la même ligne politique que l’Un, c’est-à-dire ceux qui constatent que le pays va mal, à resserrer les rangs et à ne pas dévier de la ligne tracée. Pour l’honorable Saka Fikara, ce qui se passe actuellement au Bénin est inquiétant. Le fléau que constitue la corruption prend, de jour en jour, des proportions inquiétantes, le régionalisme,  le tribalisme, les concours mal organisés et la chasse aux sorcières,  sont quelques maux qui minent le Bénin dirigé par Yayi Boni. L’honorable Jonas Gbenameto a, quant à lui, adressé aux militants présents, le message de fermeté au combat politique que mène l’Union fait la Nation depuis sa création. L’élu de l’Union fait la Nation, après avoir réaffirmé son entière appartenance à l’Un, a invité les militants et sympathisants de Djrègbé à ne pas regarder dans d’autres directions. «Restez sereins, le pays nous appartient tous» a-t-il, entre autres, laissé entendre.