La Nouvelle Tribune

Bientôt une loi pour régler la sécurité routière au Bénin

Espace membre

 

Dans le cadre du partenariat entre les députés membres du réseau parlementaire sur la sécurité routière et le Centre de sécurité routière de Dole en France, il a été organisé un atelier à l’endroit des parlementaires sur le cadre légal de la sécurité routière au Bénin.

Le directeur du Centre de sécurité routière de Dole en France a, à cet effet, exposé un thème concernant la première problématique qui est le port du casque. Selon ses propos, c’est depuis deux ans que sa structure travaille avec les parlementaires béninois où un travail a été fait sur le modèle de casques à porter et qui sont adaptés au marché béninois, de même par rapport aux fournisseurs qu’ils ont rencontrés. A en croire ce dernier, le but visé pour cette rencontre est d’échanger avec les parlementaires et d’avancer sur ce problème du port de casque. La politique du développement passe, avant tout, par celle de la sécurité routière, a laissé entendre l’honorable Bio Kansi, vice-président du réseau des parlementaires sur la sécurité routière. «Le Cnsr doit veiller à la sécurité routière pour le bonheur des populations et des usagers. Nous pensons qu’à travers ce réseau parlementaire, nous pouvons aider le centre de sécurité routière à parfaire sa mission qui est très importante. Il n’y a pas de développement sans sécurité. Nous avons voulu autoriser cet acte à travers tout le pays, puisque partout où il y a des motos, il y a des accidents, alors si on peut apporter notre contribution de qualité, ce sera mieux pour notre pays», a-t-il laissé entendre. «Nous devrions poursuivre la lutte, sensibiliser nos populations, car seule la sensibilisation porte, et après la sensibilisation, il vaut mieux réprimer. Avec le réseau des parlementaires, nous allons essayer de mettre en œuvre des textes qu’ils vont voter et nous permettre d’avoir un arsenal juridique pour nous permettre de mener la lutte contre l’insécurité routière», a martelé le directeur du CNSR, Joseph Bocco. Dans le souci de limiter les nombreux cas d’accidents observés sur les voies, et trouver une politique pour contraindre les usagers à respecter le code de la route et le port du casque, le réseau parlementaire sur la sécurité routière, avec le soutien des partenaires de Dole en France, organise mardi prochain, une rencontre avec les parlementaires, afin de réfléchir sur l’élaboration d’une proposition de loi pour régler la sécurité routière au Bénin.