La Nouvelle Tribune

Communales à Avrankou

Espace membre

{ic_doc}{/ic_doc}Réunion secrète des leaders politiques Fcbe chez François Noudégbessi

Les responsables en charge la conduite de la liste Fcbe dans la commune d’Avrankou dans le cadre des prochaines communales et les candidats de cette liste étaient en conclave le samedi dernier à Sado à Avrankou sous la coordination de François Noudégbessi. Plusieurs grands sujets ont été abordés dont les problèmes de positionnement qui divisent présentement cette liste Fcbe dans cette localité

Les élections communales d’avril 2008 dans la commune d’Avrankou continuent de susciter des remous dans les divers états majors des différentes formations politiques.  C’est le cas des leaders politiques de Forces cauris pour un Bénin émergent ( Fcbe) de cette localité ainsi que les candidats de cette liste dans la commune d’Avrankou qui ont tenu dans la journée du samedi dernier une grande réunion secrète pour harmoniser les points de vue sur la conduite à tenir lors des prochaines élections communales dans leur commune et d’autre part aborder les difficultés issues des positionnements dans certains arrondissements d’Avrankou. On pouvait enregistrer , à en croire des sources proches de Fcbe, la présence du coordonnateur de la zone François Noudégbessi, le député Hélène Aholou Kèkè, le maire Georges Nounagnon, l’ancien député Michel Missikpodé, le conseiller communal Vincent Koudogbo ainsi que des candidats Fcbe pour les élections communales d’avril 2008. Plusieurs autres aspects non moins négligeables auraient été abordés au cours de ce conclave. Mais il faut préciser que suite à ce conclave, des remous persistent encore par rapport aux positionnements dans certains arrondissements autres que Avrankou centre qui a pu tirer son épingle du jeu.  Une situation qui a été mise en suspens puisque des militants d’Atchoukpa et aussi de Djomon seraient encore sur pied de guerre et menacent de faire un vote sanction si  le problème de positionnement n’était pas définitivement réglé. Malgré que le  ministre François Noudégbessi a joué au sapeur pompier pour apaiser les uns et les autres, des poches de résistance persistent toujours. Face à cette situation confuse, on se demande quelle sera la porte de sortie que trouvera le coordonnateur François Noudégbessi pour calmer la tension avant la date du scrutin.

Ismail Kèko