La Nouvelle Tribune

Face à la menace terroriste : les mises en garde de Nago

Espace membre

La question des crises successives porteuses de menaces pour la paix et la sécurité dans la sous région a été soulevée par la première personnalité de l’Assemblée nationale du Bénin. Des inquiétudes ont été soulevées par ce dernier face à la menace terroriste.

Selon le professeur Mathurin Nago, à peine la grande crise de la Côte d’Ivoire et ses effets néfastes commencent à être maitrisés que survient avec rage la crise malienne qui a emporté de façon brutale l’édifice démocratique dans ce pays frère. « Une grande partie du Mali a été ainsi transformée en zone de non droit par les terroristes qui y appliquent des règles et les pratiques les plus inhumaines… » a déclaré Mathurin Nago. Toutefois il a affirmé que la situation commence à s’améliorer progressivement dans ce pays. « Aucun pays de la sous-région n’est à l’abri des menaces de ces islamistes. En effet, ils sont déjà présents au Nigéria et tentent de s’infiltrer et de s’établir dans d’autres pays de la zone » met en garde le professeur Mathurin Nago.

Lire aussi : Droits de l’homme et lutte contre le terrorisme : un expert de l’ONU en visite officielle au Burkina Faso

Il n’a pas manqué de rappeler l’action militaire de déstabilisation intervenue avec succès en République Centrafricaine dont on ignore encore les fondements et les motivations. C’est pour cette raison que le président de l’Assemblée nationale a lancé un vibrant appel aux parlements de la sous région face à ces menaces islamiques et aux grands défis du continent. Ainsi il demande aux acteurs politiques de s’unir comme un seul homme face à toute tentative de déstabilisation de notre pays.