La Nouvelle Tribune

Clôture de deux sessions extraordinaires

Espace membre

Pas de nouveaux débats de l’opposition sur les ordonnances du chef de l’Etat
Après la prise des ordonnances par le chef de l’Etat pour contourner les députés du G4, G13 et de Force Clé dans les dossiers de ratifications de fonds à l’Assemblée nationale, on croyait que la tension allait monter d’un cran hier au parlement suite aux débats enregistrés lors de la dernière séance plénière.

Mais rien n’y fit puisque la réaction qu’on craignait des députés de l’opposition parlementaire n’était pas au rendez-vous. Tout s’est passé hier à l’hémicycle sans débats houleux. Les députés du G4, G13 et Force Clé auraient-ils déjà trouvé un terrain d’entente avec le président Nago ou le premier magistrat du pays? On se rappelle que dans un passé récent les députés de l’opposition parlementaire avaient exigé l’installation sans conditions du reste des conseils communaux avant toute négociation et avant tout vote de lois en plénière. Hier au parlement, les députés du G4, G13 et de Force Clé sont restés muets sur le sujet. Tout porte à croire que la crise parlementaire serait en train d’être rangée aux placards. Aucun débat, aucune polémique n’a été enregistrée hier à l’hémicycle. Les deux sessions extraordinaires, la 4è et la 5è ont été clôturées par les députés sans le moindre débat.

Ismail Kèko