La Nouvelle Tribune

François Hollande face aux Français

Espace membre

Paris - Au plus bas dans les sondages, dans une France minée par la crise et le chômage, François Hollande, qui suscite des critiques jusque dans son camp, s’est exprimé ce jeudi 28 mars, sur France 2, de 19h15 TU à 20h30 TU.

Moins d’un an après son élection, le président français a affirmé que son «cap» était de «créer» la croissance, condition sine qua non pour créer des emplois et inverser la courbe du chômage comme promis.

Chômage

François Hollande maintient son objectif d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année 2013 : « un engagement et une bataille », selon le président français pour qui la priorité « c’est l’emploi ».

Impôts

Pour 2014, aucune autre augmentation que celle déjà annoncée de la TVA, aucune nouvelle taxe, promet François Hollande.

Pas de fiscalisation des prestations familiales

Emploi

« Ma priorité, je l’ai dit, c’est l’emploi, mais mon cap, c’est la croissance » car « quand on est en croissance zéro on ne crée pas d’emplois ».

Taxe à 75%

Les entreprises paieront la taxe à 75% sur les salaires de plus d’un million d’euros.

Retraites

Ceux qui ont cotisé plus longtemps doivent pouvoir partir à temps. Il faudra des durées de cotisations plus longues. Il y aura des discussions sur tous les paramètres.

Défense

«La France est un grand pays, elle peut décider seule d’aller sauver un pays comme le Mali ».

Conservation en l’état de l’arme nucléaire.

Mali, opération Serval

«Nous avons atteint nos objectifs, arrêter l’offensive terroriste et reconquérir les villes qu’ils ont prises»

Il n’y aura plus que 2 000 soldats français au Mali en juillet.

Le président français réclame des élections en juillet.

Otages

«Nous allons continuer à chercher nos otages».

«Moins on en dit, mieux on agit».

La politique de la France c’est qu’il n’y a pas de versement de rançon.

Philippe Verdon: des éléments accréditent l’idée qu’il pourrait être mort.

Il y a des preuves de vie de la famille enlevée au Cameroun.

Syrie

«On ne peut pas laisser un peuple être massacré sans réagir».

«A l’opposition syrienne de se structurer, aux Russes de favoriser la négociation».

Nicolas Sarkozy

«En aucune façon un juge ne doit être mis en cause».