La Nouvelle Tribune

Tractations à la RB pour la désignation des membres du COS : Epiphane Quenum écarté de la course

Espace membre

En prélude à la désignation des membres devant siéger au sein du Conseil d’Orientation et de Supervision de la Lépi (COS-Lépi), des tractations se sont poursuives au sein des différents états majors politiques.

Depuis l’adoption de la clé de répartition par la commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme, on s’attend hier, date limite, à ce que des noms soient associés à ces différents sièges au sein du COS. Puisque la majorité parlementaire s’en sort avec cinq sièges et l’opposition parlementaire quatre sièges. Au sein du groupe parlementaire de la Renaissance du Bénin (RB), des noms circulaient déjà à propos de celui qui va siéger au COS. Celui de l’honorable Epiphane Quenum et de son collègue de la RB Nazaire Sado. Selon des sources concordantes, le choix de Epiphane Quenum n’a pas fait pas l’unanimité au sein du groupe parlementaire RB. Une réunion a été convoquée à cet effet hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo en présence de la présidente du groupe Rosine Vieyra Soglo afin de situer une nouvelle fois les responsabilités et aplanir les divergences et faire un choix définitif. Selon nos sources, c’est l’honorable Nazaire Sado qui a été plébiscité dans les tractations pour ce choix. Pour certains, ne serait-ce pas le passé qui rattrape le député Epiphane Quenum ?

Lire également : Epiphane Quenum tire sur la Rb et la gouvernance Yayi

On se rappelle que dans un passé récent, précisément lors des dernières élections, le député Epiphane Quenum avait été choisi par son parti pour présider la Cps-Lépi. Mais à mi-parcours de ce processus, ce dernier aurait « viré » vers la mouvance contre la volonté de son parti d’origine. Les députés proches de la mouvance présidentielle , sentant le danger,  ont donné leur accord pour son éviction au profit de Bako jugé plus sûr. On connaît la suite ! , Tout ceci semble rattraper le député de la RB et des doutes subsistent par rapport à son choix au sein du COS-Lépi. Des mêmes sources renseignent qu’au terme de ces tractations, c’est l’honorable Nazaire Sado qui a été choisi pour siéger au COS-Lépi.