La Nouvelle Tribune

Concours MEF : les huit questions de l’Union fait la Nation au Gouvernement

Espace membre

 

1- Quelles dispositions ont été prises pour assurer  les meilleures conditions d’organisation desdits concours?

2- De quelle manière les dispositions de l’article 15 de la loi portant lutte contre la corruption sont-elles rigoureusement respectées dans l’organisation desdits concours de recrutement? Nous indiquer, preuve à l’appui, les mesures concrètes prises.

3- Pourquoi des noms de plusieurs candidats, dont les dossiers régulièrement déposés ne figurent ni sur la liste des dossiers rejetés, ni sur celle des dossiers refusés?

4- Qu’est ce qui justifie l’existence de plusieurs listes d’admissibilité?

5- Quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour sanctionner les responsables qui ont falsifié le communiqué annonçant les résultats du concours?

6- Quelles sont les raisons qui justifient l’obstruction faite à l’OLC qui a été empêchée d’accéder aux feuilles des candidats?

7- A quelles conditions (lieu, calendrier, organisation) les députés ou autres personnalités membres des organisations de lutte contre  la corruption, désireux d’accéder aux copies des candidats, peuvent-ils y parvenir dans les meilleurs délais?

8- Quelles sont les dispositions qu’envisage le gouvernement pour rendre l’organisation des Concours plus transparente et moins sujette à caution?q

Fait à Porto-Novo, le 25 mars 2013
Ont signé : HOUNDETE Eric, SEHOUETO Lazare, AHOSSI Léon Comlan AMOUSSOU  Ange Marie Bruno FAGBOHOUN Ladekpo Sefou IDJI Antoine, VLAVONOU Louis, TCHOCODO Gabriel