La Nouvelle Tribune

L’opération «120 jours pour équiper les écoles et Lycées» lancée hier

Espace membre

Le Premier ministre, Iréné Koukpaki, a procédé hier, à la salle rouge du palais des congrès de Cotonou, au lancement de l’opération «120 jours  pour équiper les écoles et lycées du Bénin». Objectif,  collecter des matériels didactiques et techniques au profit des centres de formations et lycées du Bénin.

120 jours pour permettre aux collèges et lycées du Bénin de se doter de nouveaux matériels de travail  afin d’assurer pleinement la responsabilité qui est la leur et se hisser au rang des centres de formations respectant les normes internationales en matière de la technologie. C’est le défi que s’est lancé hier, à la salle rouge du palais des congrès de Cotonou, le gouvernement de Boni Yayi, à travers le ministre Alassane soumanou, ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique, et les autres acteurs du secteur de l’éducation. C’est à l’occasion du lancement officiel de l’opération «120 jours pour équiper les écoles et lycées du Bénin» par le Premier ministre, Iréné Koukpaki, en présence des partenaires techniques et financiers, plusieurs ministres du gouvernement, des enseignants et un parterre d’élèves et de lycéens venus de tout le Bénin.

Dans son allocution, Iréné Koukpaki a salué l’initiative avant de revenir sur l’obstacle à l’emploi des jeunes que représente aujourd’hui le manque de formation professionnelle. A ses dires, le seul canal où le marché de l’emploi peut trouver de la main d’œuvre qualifiée est la formation professionnelle des jeunes. Et «il urge alors de combler ce déficit - la formation professionnelle des jeunes - en équipant d’abord les lycées et collèges  du Bénin, afin de ne pas continuer à former des jeunes pour le chômage, parce que non qualifiés», a-t-il expliqué. Quant au Ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle, il a précisé que cette opération s’inscrit dans le cadre d’un appel à la générosité des opérateurs économiques, partenaires techniques et financiers, ainsi que toute autre personne que  le développement du Bénin préoccupe. Et pour donner l’exemple, il a fait don d’un lot  d’équipements au lycée technique Coulibaly de Cotonou,  aux lycées agricoles de Mèdji, de Kpondéhou et de Bohicon.