La Nouvelle Tribune

Les femmes parlementaires renforcent leurs capacités

Espace membre

 

« Leadership féminin et promotion des valeurs de gouvernance de développement au Bénin », tel est le thème qui a réunit durant deux jours à Ouidah, les femmes de l’administration parlementaire du Bénin, élargies à certains cadres masculins du parlement. La cérémonie officielle d’ouverture a été présidée, le jeudi dernier, par le ministre de la réforme administrative, Martial Souton, et en présence du 2è vice-président de l’institution parlementaire, Boniface Yèhouétomè. « Ce séminaire a pour finalité, d’une part de sensibiliser les  fonctionnaires sur les principes et  les valeurs de cette Charte et, d’autre part, d’acquérir les rudiments du leadership et de la bonne gouvernance, toute chose devant permettre de s’approprier cet important outil et d’opérer à terme, des changements qualitatifs des comportements dans l’ environnement immédiat des femmes parlementaires » a précisé dans son allocution de bienvenue, Florence Adjovi, présidente du Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires. Le ministre de la reforme administrative s’est, quant a lui, réjoui de cette initiative des femmes fonctionnaires parlementaires, qui fait du parlement la première institution à s’approprier la charte, et encourager les femmes fonctionnaires à continuer dans ce sens. Prenant la parole à son tour, Boniface Yèhouétomè dira dans son allocution d’ouverture, que le parlement   ne saurait rester en marge de toutes les actions pouvant contribuer positivement à améliorer l’image et le prestige  de nos administrations en perte de valeurs morales. « Que de ces deux jours de réflexion, jaillissent des recommandations pour traduire dans les faits, les valeurs essentielles contenues dans la charte et devant faire de l’Assemblée Nationale et de son administration, une institution qui est véritablement au service de la République et de la démocratie » a-t-il conclu.