La Nouvelle Tribune

Commune d’Avrankou

Espace membre

La Fcbe prend de l’ascendant sur le Prd
Depuis la proclamation des résultats par la Commission électorale nationale autonome (Cena), la commune d’Avrankou avait enregistré des incidents graves qui ont occasionné à des dégâts matériels au sein des populations. Suite à ces incidents, l’auorité préfectorale n’a pas daigné encore installer ses conseillers.

Cette commune  figure aujourd’hui sur la liste des nombreux  conseils communaux non encore installés. Selon  les argumentations des conseillers Fcbe de cette localité, ils attendront le verdict de la Cour suprême,  seul  juge des contentieux électoraux. Mais depuis quelques  jours, c’est chose faite dans certaines communes, dont celle d’Avrankou. La Cour suprême vient de notifier à certains conseillers du Parti du renouveau démocratique (Prd)  l’invalidation de  leur siège. C’est lecas des deux  conseillers du Prd qui avaient été proclamés  vainqueurs dans l’arrondissement de Ouanho qui ont vu leurs sièges invalidés leurs sièges par la Cour Suprême. Ce serait aussi le cas du seul siège de l’arrondissement de Sado qui avait été gagné par le Prd qui revient en faveur de la Fcbe. Dans l’arrondissement de Gbozounmè, le Prd perd également 1 siège au profit de la Fcbe. Soit 9 sièges que totalise aujourd’hui la Fcbe contre 10 pour le Prd. Or selon les premiers résultats proclamés par la Cena, c’est le Prd de Me Adrien Houngbédji qui a raflé 15 sièges de conseillers contre 4 pour la Fcbe. Ce retournement de situation crée actuellement l’insomnie au Prd puisque assuré d’emporter le fauteuil de maire avec ses 15 conseillers. Aujourd’hui, Bien que toutes les requêtes de la Fcbe n’aient pas encore été examinées dans d’autres arrondissements par la Cour suprême, on craint que la Fcbe soit en passe de contrôler la mairie d’Avrankou au détriment du Prd surtout avec la situation qui prévaut à Atchoukpa où la Fcbe lorgnerait encore un siège.

Ismail Kèko