La Nouvelle Tribune

Négociations gouvernement/syndicats

Espace membre

Toujours le statu quo
Une nouvelle fois, les discussions entre le gouvernement du Dr Boni Yayi et les centrales syndicales. La rencontre d’hier n’a pas permis aux deux camps de s’accorder sur le taux auquel il faut relever le point indiciaire. Invité à revoir à la hausse sa proposition de 2%  faite lors de la séance du mardi dernier, le gouvernement a porté le taux à 3%. Soit un point de plus que la précédente proposition. Mais, les secrétaires généraux des centrales syndicales sont demeurés camper  sur leur position. Les 3% sont insignifiants à leurs yeux. Malgré les multiples plaidoiries du ministre Emmanuel Tiando et de ses pairs, les syndicalistes n’ont pas démordu. Finalement, les deux parties se retrouveront lundi prochain pour poursuivre les négociations. Déjà, certains syndicalistes avertissent que la semaine prochaine est la dernière chance offerte au gouvernement pour pourvoir faire des propositions plus raisonnables. Dans le cas contraire, l’administration béninoise sera totalement paralysée. Vivement que le deux antagonistes aillent au consensus pour le bonheur des populations.