La Nouvelle Tribune

Voeux 2013 : Boni Yayi veut une croissance économique de 6% pour le Bénin

Espace membre

 

Béninoises, Béninois,
Mes Chers Compatriotes,
Dans quelques heures, le rythme irréversible du temps inscrira l’année 2012 dans les annales du passé et nous conduira à l’orée d’une année nouvelle attendue à la fois dans l’allégresse, l’espoir, l’espérance et la réflexion.

Au moment où se tourne la page de l’année 2012, nous devons d’abord louer et remercier Dieu Tout-Puissant, seul Maître du destin des hommes et de l’histoire de l’humanité, pour nous avoir préservé la vie, la santé et surtout veillé sur notre pays en nous épargnant, dans sa bonté infinie, des tribulations de tous genres durant l’année qui s’achève.

Mais en ces instants de liesse, nous devons aussi avoir une pensée affective pour nos compatriotes qui sont dans la peine et souffrent dans leur chair ou dans leur âme. Je pense particulièrement aux malades, aux personnes éplorées ou esseulées, aux indigents, bref à tous ceux qui sont confrontés aux aléas de la vie et aux incertitudes du lendemain. A la mémoire de tous ceux qui nous ont quitté au cours des douze derniers mois, je sollicite la clémence de l’Eternel Dieu le Père pour qu’il veille sur leurs familles, parentes et alliées qui continuent de souffrir de cette douloureuse séparation.

A tous, je voudrais exprimer les sentiments de compassion, de fraternité et de solidarité de la Nation toute entière et les exhorter au courage et à l’espérance.

Je n’oublie pas non plus nos concitoyens résidant à l’extérieur du territoire national et qui, pour diverses raisons, ne sont pas en mesure d’être avec nous en cette circonstance privilégiée de communion. Je leur renouvelle mon affection et la reconnaissance de tout notre peuple pour leur contribution au développement de notre pays.

A nos compatriotes des Forces de défense et de Sécurité, qui en ce moment, se dévouent à leurs postes de travail pour garantir, de jour comme de nuit, notre sécurité et à leurs frères d’armes en mission sur des théâtres extérieurs pour des opérations de maintien de la paix, je veux avoir une pensée profonde et les assurer que la Nation toute entière est à leurs côtés et leur sait gré des sacrifices qu’ils consentent chaque jour au nom de la République.

Je suis aussi en communion avec tous nos concitoyens des villes et des campagnes, les travailleurs de toutes catégories et les acteurs de la vie économique, politique sociale et culturelle de notre pays.

J’apprécie à sa juste valeur le rôle inestimable que chacune et chacun de vous dans sa sphère de compétence a su jouer pour la consolidation de la démocratie, la compétitivité de notre économie, le rayonnement de notre culture et le maintien d’un climat social apaisé tout au long de l’année qui s’achève.

Je renouvelle également, au nom de tout notre peuple, ma sincère gratitude à tous nos Partenaires Techniques, Financiers et au Développement qui nous accompagnent de façon remarquable dans notre marche vers le progrès et la prospérité.

Enfin, je veux rassurer tous les ressortissants des autres Nations d’Afrique et du monde qui vivent avec nous et partagent notre quotidien de notre hospitalité et de notre engagement à continuer de leur offrir des conditions de sécurité propices à leur séjour et à la poursuite de leurs activités.

Béninoises, Béninois,

Mes Chers compatriotes

Par tradition, l’année nouvelle est un moment privilégié pour jeter un regard rétrospectif sur le bilan de l’année écoulée et envisager des perspectives pour l’année qui commence.

A la faveur de mon message sur l’état de la Nation devant la Représentation Nationale, le 28 décembre 2012, j’ai dressé le bilan des principales actions menées par mon gouvernement durant l’année qui arrive à son terme et les grands défis que nous devons relever en 2013 pour consolider notre démocratie et créer les conditions favorables à la relance de notre économie et atteindre ainsi une croissance inclusive forte en vue d’une prospérité partagée.

Ainsi, si aucun domaine de notre vie nationale n’a été négligé dans les actions menées par mon gouvernement, l’année 2012 aura surtout été marquée par notre détermination à mieux stabiliser les fondamentaux de notre économie et à engager des réformes dans les secteurs vitaux et porteurs de croissance tels que :

- l’agriculture, en particulier la filière cotonnière et les cultures vivrières ;

- les activités portuaires ;

- les infrastructures routières, portuaires, aéroportuaires, énergétiques et de télécommunications.

Mais malgré tous nos efforts nous ne parvenons pas encore à réduire la pauvreté qui touche une grande partie de nos compatriotes.

A la vérité, les taux de croissance de 3 à 4% que nous enregistrons depuis plusieurs années ne nous permettent pas de faire face à une croissance démographique d’au moins 3%. Nous devons donc redoubler d’efforts pour parvenir à un taux de croissance ambitieux et volontariste qui nous permette d’engager des actions dans le sens de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement et de Développement Durable. A cette fin, j’ai proposé à la Nation pour l’année 2013 une croissance d’au moins 6%, je dis bien une croissance inclusive d’au moins 6%, générée par un regain d’activité de nous tous et au profit de nous tous pour soulager la souffrance de cette jeunesse, écrasée par un chômage accablant, et à qui j’exprime toute mon affection. A cette jeunesse, je renouvelle avec sincérité mon engagement total et je veux bien la rassurer qu’une riposte nationale sera organisée à son intention.

C’est le moment également de penser à des mécanismes qui mettent notre peuple à l’abri des exclusions et des inégalités et qui lui garantisse l’accès à l’eau potable, à l’électricité, au logement, au foncier, à la sécurité alimentaire, à la santé et à l’éducation.

 

Mes chers compatriotes,

 

Il est évident que cette ambition, salutaire pour notre Nation ne peut être réalisée que si tous ensemble, nous conjuguons nos efforts. C’est pourquoi, je lance un appel patriotique à vous tous, entrepreneurs, commerçants, agriculteurs, artistes, artisans, ouvriers, avocats, notaires, médecins, comptables, enseignants, professeurs, architectes, fonctionnaires, Forces de Défense et de Sécurité Publique, travailleurs de toutes catégories pour une mobilisation générale et une coalition globale autour de cette noble cause qui nécessite des efforts quotidiens et des sacrifices de la part de tous, pour un travail plus productif. En un mot, le Bénin de 2013 sera un Bénin au travail, un Bénin du travail.

Le Bénin au travail pour intensifier et amplifier les réformes dans tous les secteurs vitaux de notre économie pour accroître la productivité globale.

Le Bénin au travail pour promouvoir l’agriculture et l’agro-industrie.

Le Bénin au travail pour l’exploration et la mise en valeur de l’ensemble de nos ressources du sous-sol, notamment minières et pétrolières ; et Dieu le Miséricordieux et le Fidèle nous en a donné comme il l’a fait pour les autres peuples.

Mes Très chers compatriotes,

Une telle ambition suppose une cohésion nationale et un dialogue permanent avec tous les acteurs de la vie nationale notamment la classe politique, les opérateurs économiques à qui je renouvelle toute ma confiance, les organisations syndicales et toutes les autres composantes de la société civile et les Organisations Non Gouvernementales.

Elle suppose aussi des institutions fortes, en particulier une justice forte, crédible et impartiale qui serve de pilier et de rempart à la démocratie et à l’Etat de droit et à la création de la richesse.

Elle suppose également une administration moderne et de haute qualité, républicaine, intègre, efficace et vecteur de développement.

Elle suppose enfin une meilleure protection sociale du citoyen, acteur du développement à travers l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) basée sur un système de santé efficace et une décentralisation réussie.

 

Mes très Chers Compatriotes,

Mon gouvernement place l’année 2013 sous le signe d’une bonne gouvernance, du respect total des biens publics, d’une véritable lutte contre la corruption et l’impunité et du règne des principes d’obligation de résultat et de reddition de compte où que chacun se trouve et quelque soit ses occupations et responsabilités, tant dans l’administration publique que dans le secteur privé.

Je voudrais savoir pouvoir compter sur l’Autorité de Lutte contre la Corruption, appelée à être installée dès les premières heures de 2013.

Dans la même veine, l’année 2013 sera placée aussi sous le signe du contrôle citoyen à travers une forte implication des populations à la base dans la gestion des affaires de notre cité commune et l’animation d’une véritable démocratie locale. Le pouvoir sera véritablement transféré à la base avec comme précaution de mettre cette démocratie locale à l’abri de la corruption, de la mal gouvernance de l’administration centrale.

Mes Chers compatriotes,

L’année sera également placée sous le signe du renforcement de la sécurité de notre chère patrie. Certes, elle relève de la responsabilité des Forces de défense et de sécurité mais en réalité, elle relève de la responsabilité de chacune et de chacun. En d’autres termes, chacun doit assumer sa propre sécurité en ce sens qu’il doit informer et renseigner la république pour permettre à celle-ci de mieux assurer sa mission sécuritaire.

 

Chers Compatriotes,

L’année sera de même placée sous le signe du dialogue des religions de manière à éviter l’intolérance religieuse dans notre pays en communion avec les autres pays de la sous région.

Enfin, l’année 2013 sera placée sous le signe du renforcement de nos relations déjà harmonieux avec nos partenaires au développement et la Communauté internationale prête à nous appuyer pour les financements des besoins de notre économies lors de la prochaine Table Ronde en mars 2013 à Paris.

 

Béninoises, Béninois,

Mes chers compatriotes,

Le succès a toujours été enfant de l’audace et une nation se construit par l’effort constant et le sacrifice de l’ensemble de ses filles et de ses fils. Au travail donc ! mes chers compatriotes pour que dans la fidélité à notre hymne national je cite « plus forts dans l’unité, chaque jour à la tâche, pour la postérité, construisez sans relâche » fin de citation.

 

C’est sur la base de ces nobles repères qui commandent que nous nous donnions toujours la main dans l’affirmation d’une solidarité active, que pour chacun et chacune de vous, et pour vos familles respectives, je forme, en cette veille de nouvel an, mes chaleureux vœux de robuste santé, de paix profonde et de bonheur sous la protection du Père Céleste durant l’année 2013. Pour le Bénin, notre pays, notre sous-région, notre continent et notre planète je souhaite une année 2013 heureuse et généreuse.

Bonne et heureuse année 2013.

Enfants du Bénin debout ! Pour le travail !

Que Dieu bénisse le Bénin, notre chère et commune Patrie !

Bonne année 2013 et bonne fête !