La Nouvelle Tribune

Le Ministre Jean-Michel Abimbola séduit par son bilan

Espace membre

(De nobles ambitions pour l’année 2013) A quelques jours de la fin de l’année 2012, le ministre de la culture, de l’alphabétisation, de l’artisanat et du tourisme (Mcaat) a présenté face à la presse, ce jeudi 27 décembre 2012, le bilan de ses onze mois à la tête dudit ministère. 

Onze mois pleins d’activités et de reformes qui débouchent déjà sur de nouvelles perceptives pour l’année 2013.

L’heure est au bilan au Ministère de la culture, de l’alphabétisation, de l’artisanat et du tourisme (Mcaat). Et le Ministre Jean-Michel Abimbola fait le point de son exercice 2012 à la tête de ce département ministériel. C’était hier à la faveur d’une conférence de presse qu’il a donnée dans la salle Vip du ministère.

Identification du ministère

L’identité est l’une des choses chères au Mcaat. Dans se sens, quatre supports institutionnels sont réalisés. Dans une présentation faite par Sandrine Gbèdo, Chef cellule de communication, on retient le logo du ministère ;  un spot de 15 minutes qui est une signature audiovisuelle avec le slogan «L’authenticité au cœur du développement»; un magazine intitulé «Destination Bénin» qui connait désormais une nouvelle orientation et le site internet www.Mcaat.bj.

Les activités majeures

Au Mcaat, on se réjouit et on remercie le ministre Jean-Michel Abimbola pour avoir donné une existence réelle à la maison, à en croire le Secrétaire général Eric Totah. Le 17 décembre 2012, le ministre est arrivé à faire aboutir le processus du décret pour une fusion institutionnelle. «Le processus était long mais on y est arrivé» se réjouit le ministre. L’autre combat du ministre, à ses dires, c’est de donner du sérieux et de la respectabilité à chacun des cadres et des acteurs de la culture, de l’alphabétisation, de l’artisanat et du tourisme. «Nous sommes dans un secteur de création d’emplois et de richesses; nous devons sortir de la tendance à la mendicité. Les artistes, les artisans et artisanes doivent vivre de leur art. Nous devons les amener à être convaincus qu’ils sont des créateurs de richesses», confie le ministre.

Culture. Autres activités majeures, on peut retenir dans le secteur de la culture, le financement de 411 projets par le Fonds d’aide à la culture pour un montant de 857.000.000 F Cfa ; l’implication du Mcaat dans la biennale d’art «Regard Bénin 2012» ; la participation à Clap ivoire soldée par le premier prix ; le suivi du dossier d’inscription de la «Route de l’esclavage» sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco ; des ateliers de formation et de renforcement de capacités; la poursuite et la finalisation du document de politique national de la culture.   

Alphabétisation. Ce secteur a été marqué par l’évaluation du 1er niveau du 1er cycle de la stratégie du faire-faire en alphabétisation et en éducation des adultes; l’élaboration des nouveaux programmes en alphabétisation et en éducation des adultes ; traduction en plusieurs langues nationales de la loi relative à la violence faite aux femmes ; relance des activités du Fonds d’aide à l’alphabétisation et à l’éducation en langues nationales (Faaelin), etc.

Artisanat. Ici, c’est la participation au Siao, l’organisation de la 13ème édition du salon national de l’artisanat, l’ouverture du siège de la chambre internationale des métiers (Cim) Ouémé-Plateau, la mise en place du comité de dialogue entre la Cnab et l’Ucimb, entre autres.

Tourisme. Le tourisme a été marqué par la participation à Fithur 2012 à Madrid et Top Résa à Paris; lancement de la saison touristique et cynégétique 2012-2013; validation du plan stratégique de développement de l’écotourisme, programme de développement touristique de la route des pêches, …     

Les réformes

En termes de reformes, le Ministre Jean-Michel Abimbola a mentionné les réflexions sur les réformes du Fonds d’aide à la culture, discussion d’amélioration du fonctionnement du Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins; autonomisation et relance des activités de l’ensemble artistique national ; alignement de miss Bénin sur les normes internationales en la matière ; mise ne œuvre de la stratégie du faire-faire en alphabétisation et en éducation des adultes ; validation du projet de réforme du Faaelin; révision du cadre juridique du secteur de l’artisanat; révision de la taxe de la nuitée de 500 F Cfa à 1.000 F Cfa, etc.

Les perspectives

Les grands projets au Mcaat pour l’année 2013 sont notamment le document de politique de la culture, le programme de développement touristique de la «Route des pêches» et le Grand théâtre national du Bénin. Aux dires du Ministre Jean-Michel Abimbola, à la base de ce bilan, tout est mis en place pour commencer la nouvelle année sur de meilleures auspices.