La Nouvelle Tribune

Célébration des 40 ans de sa carrière politique : les jeunes du Sndb honorent Mathieu Kérékou

Espace membre

L’ancien Président de la République Mathieu Kérékou était hier soir sous les feux de la rampe. Sous les filaos où il coule sa retraite politique, il a reçu hier dans l’après midi  un groupe de jeunes réunis au sein du Service national du développement du Bénin(Sndb).

Ceux-ci sont venus lui rendre hommage et l’inviter pour les manifestations qu’ils organisent pour la célébration de la culture démocratique dans l’engagement des dirigeants africains.

Il sort de plus en plus de l’ombre. Le général aux mille facettes, aux humours faciles et au mutisme légendaire a encore fait une apparition publique hier soir. Cette fois-ci ce n’est pas un homme politique qui a réussi à perturber le calme olympien qui l’entoure aux filaos, mais des jeunes du Sndb.  Ceux-ci ont pris l’initiative de lui rendre un vibrant hommage dans le cadre de la célébration de la culture démocratique  dans l’engagement des dirigeants africains pour la paix sur le continent. Et comment peut-on parler de paix sans faire recours au général Mathieu Kérékou qui, à l’instar du Président Houphouét Boigny, a œuvré pendant ses 28 ans de pouvoir à faire du Bénin un havre de paix dans la sous-région. C’est un peu après 17h que ces jeunes ont été introduits dans l’enceinte du ‘‘château fort’’ après une attente de quelques minutes dehors. Le président Mathieu est apparu très décontracté. Vêtu d’un costume bleu nuit sur un polo blanc. Le tout sur une chaussure de sport de couleur bleue. Comme à l’accoutumée, le président avait toujours son timon. Il est apparu sur une terrasse en compagnie de son majordome, d’un autre individu et de son fils Moïse. Après une petite séance d’explication, le général se met à saluer tous les jeunes. «Comment ça va ? », dit-t-il à voix basse.  L’apparition dura une dizaine de minutes puis le général s’éclipse et rentre à l’intérieur du bâtiment. Cette fois-ci encore, aucun mot à l’endroit des jeunes. C’est Moïse Kérékou qui en son nom et au nom de la famille Kérékou remerciera ces jeunes. Mais avant lui, leur porte parole a eu le privilège de dire devant le général, de célébrer son immensité et lui a remis une invitation pour les manifestations qu’ils organisent pour commémorer les 40 ans de son entrée en politique le 26 Octobre 1972 par un coup d’Etat historique.