La Nouvelle Tribune

Le député Honfo fait les mises en gardes voilées du Prd à l’honorable Hinnouho

Espace membre

 

Si Atao Hinnouho, député Prd (Parti du Renouveau démocratique) de  la 15ème circonscription électorale quitte le parti, comme le témoignent des rumeurs et ses actes,  il en paiera tant bien que mal le prix. C’est la déduction qu’on peut faire des propos tenus à ce sujet par Charlemagne Honfo, député Prd et porte-parole du parti, sur le plateau de Zone Franche (télévision Canal 3 Bénin) de ce dimanche 23 septembre. Invité sur l’émission Zone Franche pour se prononcer sur l’actualité nationale, le porte-parole du parti arc-en-ciel n’a pas manqué d’évoquer des questions relatives à la vie interne du parti. Il s’est ainsi prononcé sur le dossier Atao. En effet, depuis quelques mois, des rumeurs font état de l’intention de l’honorable Hinnouho, président du réseau Atao dont il est le fondateur, de quitter le Prd. Entre autres preuves qui semblent donner raison à ces rumeurs, l’attitude de l’honorable Atao vis-à-vis du parti depuis quelques mois. (Voir l’article «appartenance ou non au Prd : Atao Hinnouho, un pas en avant, un en arrière» dans La Nouvelle Tribune n°2416 du 14 septembre 2012).  On apprend, en fait que, «depuis le dernier congrès  du Prd tenu au Stade Charles de Gaulle à Porto-Novo», l’honorable Atao a «boycotté» presque tous les grands rendez-vous du parti. «Les séminaires sur la Lépi, la révision de la constitution et la dernière université de vacance du parti.»  «Si l’honorable Atao Hinnouho veut quitter le parti, je lui demande de le faire aujourd’hui même», a martelé Charlemagne Honfo, dimanche dernier. «C’est une question de conviction, a-t-il poursuivi. Mais, s’il part, il doit pouvoir assumer les conséquences aussi bien heureuses que malheureuses.» Selon des sources concordantes, Atao, dont le fief est Akpakpa (le 3ème arrondissement de Cotonou où il a été élu conseiller municipal lors des élections municipales de 2008) aurait l’intention d’aller aux prochaines municipales non pas sur la liste du Prd mais en tant que candidat indépendant. Pour le porte-parole des «Tchoco-tchoco», «Akpakpa restera le fief traditionnel du Prd et les militants Prd» de la localité «resteront militants Prd».