La Nouvelle Tribune

Nago ouvre officiellement la 2è session extraordinaire

Espace membre

(Les députés se retrouvent ce jour pour examiner un dossier) Après vérification du quorum par le 2è secrétaire parlementaire André Okounlola, la présence effective de 50 députés a permis d’ouvrir officiellement la 2è session extraordinaire de l’année 2012 au parlement. 

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour de la séance plénière d’hier, il s’agit seulement de l’ouverture de la session extraordinaire. Suite aux diverses communications, ce fut l’occasion pour certains députés d’évoquer certaines préoccupations d’ordre pratique. En effet, le député Eric Houndété de l’Union fait la nation dira que l’exposé du programme à suivre tout au long de la durée de cette session extraordinaire l’interpelle. En ce sens qu’il a évoqué la question d’actualité posée par un certain nombre de députés de l’UN sur les intrants qui était restée depuis en suspens sans être examinée. Il a évoqué les dispositions de l’article 108 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour battre en brèche la programmation du président Nago. Selon ses explications, l’ordre du jour de la présente session extraordinaire devrait tenir compte de cela, ce qui n’a pas été le cas. Le premier questeur Djibril Débourou dira par contre que la session extraordinaire a été convoquée sur un ordre du jour très précis et il a appelé le président de l’Assemblée nationale à tenir compte rigoureusement à cet ordre du jour. Quant au président Nago, très diplomatique a opposé les dispositions de l’article 5 du règlement intérieur du parlement à l’honorable Eric Houndété. « Le gouvernement ne nous a pas fait part de la date choisie pour répondre à cette question d’actualité sur les intrants, d’autre part les collègues qui ont demandé la session extraordinaire n’en ont pas fait une exigence. Les fois à venir nous en tiendrons à cela car la faute est un peu de notre côté » a précisé le président Nago avant d’ouvrir officiellement la session extraordinaire. Au terme de cette ouverture de session extraordinaire, il a été annoncé par le président Mathurin Nago pour ce jour, l’examen et l’adoption de loi portant autorisation de ratification du protocole portant amendement de l’accord sur les Aspects des droits de Propriété Intellectuelle qui touchent au commerce (ADEPIC), adopté par le Conseil de l’Organisation Mondiale du Commerce, le 06 décembre 2005 à Genève en Suisse.