La Nouvelle Tribune

Construction d’un nouvel hôtel de ville à Porto Novo : Houngbédji demande de surseoir aux travaux

Espace membre

Les travaux de la construction d’un nouveau bâtiment pour la mairie de Porto Novo sont arrêtés depuis hier. C’est la décision qui est issue d’une réunion de crise entre les conseillers municipaux Prd de la capitale et le président Adrien Houngbédji. 

En effet, depuis quelques jours, le maire de la ville de Porto Novo Moukaram Océni a pris la décision de faire construire sur le même site que celui qui abrite l’actuel hôtel de ville à Gbokou un autre bâtiment de 4 niveaux plus majestueux. Pour démarrer les travaux, il a ordonné le transfert des bureaux vers d’autres sites. Ainsi depuis quelques jours, la Direction des affaires financières et économiques(Dafe) est transférée à Ouando au Centre de rencontre et de séjour de la jeunesse francophone. Mais cette ambition du maire s’est heurtée à une réserve du président Houngbédji, lui aussi ancien maire de la ville.  Le projet de construction de ce nouvel bâtiment devrait coûter environ 4 milliards et sera construit sur les fonds propres de lqa ville. Le président Houngbédji a expliqué qu’on pouvait attendre un peu avant de lancer les travaux surtout le financement n’est pas bouclé. Il a invité le conseil municipal à surseoir provisoirement à ce projet et a continué la recherche de financement jusqu’au bouclage total de ce financement. Ces arguments ont réussi à convaincre les conseillers et le maire qui ont décidé de suivre ses conseils pour ne pas faire de ce site un  futur éléphant blanc.