La Nouvelle Tribune

Entretien du chef de l’Etat du 1er aout 2012 : les appelés au service militaire s’invitent dans le débat

Espace membre

Réunis au sein d’une association dénommée Jeunesse au service du développement du Bénin (Jsdb), les appelés au service militaire d’intérêt national n’ont pas voulu rester en marge de l’actualité nationale. 

Hier, ils ont organisé au Codiam une conférence de presse pour réagir, à leur tour, à l’entretien du président Boni Yayi du 1er août dernier.  Pour ces jeunes qui « soutiennent le chef de l’Etat dans son engagement, dans sa détermination et son ouverture d’esprit manifesté dans le sens du développement de notre pays », le deuxième cinquantenaire à venir doit se construire sous le signe de la « culture de la parole, du patriotisme, du citoyen modèle, du dialogue social, du sacrifice du travail bien fait, du respect des valeurs républicaines et des institutions de la république, des valeurs démocratiques et des réformes nécessaires pour le développement » du Bénin.  Selon Dénis Doukan, président  de Jsdb qui a lu la déclaration, les autorités au plus haut niveau doivent faire attention aux actes et à leur parole. Et doivent faire preuve d’éveil spirituel dans l’accomplissement de leur fonction. Car « les responsabilités sont partagées », a affirmé Dénis Doukan. « Et, a-t-il poursuivi,  le président de la république a voulu faire comprendre à travers ce message du 1er août que le plus important aujourd’hui, face à la crise internationale, et celle que vit actuellement notre pays, que chaque citoyen, chaque acteur politique, chaque acteur économique et chaque Béninois puisse mettre à contribution ce qu’il sait faire dans le sens de la construction et de la consolidation de la paix dans notre cher pays le Bénin ».