La Nouvelle Tribune

Entretien du chef de l’Etat le 1er aout : la réaction de la Rb attendue

Espace membre

La Renaissance du Bénin (Rb) fait partie des plus grands partis politiques du Bénin. Mais elle semble faire l’option de «la philosophie des trois singes.» Ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre. 

Déjà deux semaines que le président de la république a accordé cet entretien fortement médiatisé, qui a fait échos dans l’opinion publique. Et pendant que toutes les tendances politiques du pays réagissent, la Renaissance du Bénin est jusque-là restée muette. Et on se demande bien ce qui pourrait expliquer cela. En effet, les jours qui ont suivi cet entretien du chef de l’Etat le 1er août, les réactions se sont multipliées dans le pays. Qui pour souligner la gravité des propos tenus par Boni Yayi, qui pour l’encenser et lui réaffirmer son soutien. Entre autres, on a su tour à tour les positions des organisations politiques de l’opposition, notamment l’Union fait la Nation, l’alliance Abt, Sursaut  Patriotique, le Prd et celle de la mouvance que sont les Fcbe et ses satellites. Parmi tous les grands partis politiques, seule la Rb se fait toujours attendre. Elle qui a quitté l’opposition, l’Union fait la Nation pour la mouvance il y a maintenant un an. On se rappelle que son président Léhady Soglo avait affirmé que la Rb sera un partenaire déterminé, engagé, loyal mais exigeant aux cotés du président de la République. Est-elle dans ce cas pour ou contre les propos du chef de l’Etat. L’opinion publique a halte de le savoir.