La Nouvelle Tribune

Le ministère de Développement s’évalue de nouveau

Espace membre

Le vendredi dernier au Chant d’oiseau, le ministre du développement, de l’analyse économique et de la prospective, Marcel de Souza a procédé à l’ouverture des travaux des assises de la revue semestrielle du Plan  de Travail annuel du ministère.

Espoir et de conviction sont les sentiments du Ministre Marcel de Souza pour une gestion sans faille du Pta 2012 dont les travaux des assises de  la revue au 30 juin 2012 ont été  ouverts le vendredi dernier. La cérémonie d’ouverture officielle des assises s’est déroulée  en présence du directeur de cabinet, des directeurs centraux, généraux et techniques, les chefs de file des programmes du budget programme, les superviseurs des programmes du Budget programme, les coordonnateurs de projets et autres cadres sous tutelle du Ministère de développement de l’analyse économique et de la prospective. Selon le Ministre de Souza, ces assises sont une occasion de faire le point des activités réalisées au cours des six premiers mois de l’année 2012 et mettre en œuvre des recommandations issues des revues antérieures du Pta du ministère. C’est également l’opportunité offerte aux responsables de structures et différents coordonateurs de projets et programmes, de partager les expériences acquises et les enseignements tirés de la mise en œuvre du Pta au titre des six premiers mois de l’année en cours. «La reforme budgétaire est un processus laborieux et exigeant pour tout gestionnaire de crédits, mais dont la mise en œuvre est noble et exaltante pour ceux qui en comprennent les enjeux, au regard du principe qui la sous-tend», a indiqué le ministre exhortant  les participants  à plus de discernement, de sincérité d’anticipation et d’engagement dans l’exécution des activités de leurs structures respectives. L’exercice de la revue trimestrielle du plan de travail annuel auquel le  Ministère de Souza s’est adonné,  relève d’une innovation et vise à promouvoir l’utilisation efficiente et équitable des ressources publiques. Et ceci,  à travers  l’atteinte des objectifs fixés, la responsabilisation des agents de l’Etat, la transparence, l’imputabilité et la reddition des comptes dans la gestion des ressources publiques.  Le  Ministère de Développement de l’Analyse économique et de la Prospective est ainsi parti pour se hisser au rang des ministères performants.