La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Espace membre

Les députés clôturent la session dans le cafouillage
(Les députés du G4, G13 et Force Clé rencontrent ce jour Yayi au palais)
Après deux jours de chaudes empoignades au parlement et sans résultat probant, les députés du G4, G13 et de Force Clé n’ont trouvé d’autre alternative que de suggérer de rencontrer le premier magistrat du pays. Que cache cette décision des députés protestataires au moment où l’opinion publique pensait que la bête à abattre était le président Mathurin Nago. Le président de l’Assemblée nationale Mathurin Coffi Nago a procédé dans la soirée d’hier, aux environs de 19 heures 30 à la clôture de la première session ordinaire de l’année 2008 au parlement. Aucun point inscrit à l’ordre du jour de cette plénière n’a été touché par les députés. En réalité, suite aux déballages observés au sein de l’hémicycle hier et qui a conduit au blocage des travaux en plénière, les députés membres de la conférence des présidents s’étaient réunis pour une première fois dans la soirée d’hier. Des concessions auraient été faites de part et d’autres de chaque camp. Mais de sources proches de ce conclave, les députés du G4, G13 et Force Clé auraient donné des injonctions fermes au président Nago pour une sortie de crise. Entre autres, les 24 conseils communaux restants doivent être installés dans les plus brefs délais, le premier point qui sera inscrit à l’ordre du jour de la plénière d’hier est l’examen de la proposition de résolution déposée par un certain nombre de députés puis le deuxième point la désignation des représentants de l’Assemblée nationale à la Haute cour de justice (Hcj) et dans les parlements de la sous région. Autre décision prise par les députés protestataires, le refus désormais de voter les lois introduites au parlement par le gouvernement car selon les arguments développés, le chef de l’Etat a souvent l’habitude de fouler au pied les lois de la République votées. Au terme de houleux débats le lundi dernier, les membres de la conférence des présidents auraient instruit le président Mathurin Nago pour une rencontre le chef de l’Etat pour lui faire part de vives voix leurs diverses préoccupations.
 
Le G4, G13 et Force Clé ont-ils jeté l’éponge?

Les députés membres de la conférence des présidents se sont retrouvés dans la journée d’hier pour poursuivre les discussions. Selon des sources proches de ces assises, le président Mathurin Nago n’aurait pas donné une suite satisfaisante aux députés du G4, G13 et Force Clé après sa rencontre hier matin avec le chef de l’Etat. Ce qui aurait conduit ces derniers à exiger rencontrer le chef de l’Etat lui même avant toute poursuite des travaux à l’hémicycle. Selon certaines indiscrétions, les députés du G4, G13 et Force Clé vont rencontrer le premier magistrat du pays ce jour afin qu’ils entendent eux mêmes de vive voix les paroles du chef de l’Etat. Selon les mêmes sources parlementaires, le premier point qu’ils auront à exiger du chef de l’Etat est l’installation des 24 conseils communaux. Quelle sera la réaction du président Boni Yayi? Cèdera t-il aux pressions des députés du G4, G13 et Force Clé? Dans tous les cas, c’est dans cette ambiance que les députés se sont séparés dos à dos en conférence des présidents. Le président Mathurin Nago n’a eu d’autre alternative que de clôturer dans le cafouillage la première session ordinaire à  l’Assemblée  nationale sans  qu’aucun dossier n’ait été examiné en plénière.  Les points inscrits à l’ordre du jour de la plénière ont été rangés au placard en attendant la suite de la rencontre avec le chef de l’Etat. Mais après avoir clôturé la session le président Nago précisera qu’une autre session extraordinaire sera ouverte le lundi prochain pour l’examen en plénière des points relatifs à la ratification de prêt pour le financement de la lutte contre l’érosion côtière à l’est de cotonou.

Ismail Kèko