La Nouvelle Tribune

Partis politiques, société civile réfléchissent demain sur la Lépi

Espace membre

 

Dans le cadre des préparatifs pour l’établissement d’une liste consensuelle de la Lépi et pour des élections communales et municipales prochaines fiables, le groupe de travail pour l’actualisation de la liste électorale permanente informatisée (Lépi) a invité à travers un communiqué, les représentants des partis politiques légalement constitués, des organisations de la société civile, des confessions religieuses, des confédérations syndicales et des centrales syndicales et de Force-Lépi, à une séance de travail pour réfléchir sur la Lépi. Ce communiqué signé du président du groupe de travail de l’Assemblée nationale sur l’actualisation de la Lépi , Djibril Mama Débourou, invite ces acteurs intervenant dans le processus de la Lépi à une réflexion qui lui permettra de recueillir toutes les propositions possibles. La première rencontre sera consacrée aux représentants de partis politiques légalement constitués et chaque parti se fera représenter par une personne. Pour les centrales ou confédérations syndicales, elles seront représentées par deux délégués. Suivra le clergé, Force-Lépi et aussi la Mirena. A travers cette séance d’échanges, les députés pourront recueillir toutes les propositions qui seront finalement inclues dans le texte de loi qui est actuellement en confection sur la table des députés. Une fois ce travail effectué, les députés de la commission des lois pourront par la suite déposer leur rapport sur la table du président de l’Assemblée Nationale. Rappelons que ces différentes étapes de demain auraient été, selon des sources parlementaires, recommandées lors des derniers travaux effectués par le groupe de travail sur la correction de la Lépi.