La Nouvelle Tribune

Révision de la convention collective de Bénin-Télécoms sur les injonctions du gouvernement

Espace membre

Sur information du gouvernement, Bénin-Télécoms procède bientôt à la révision de sa grille salariale issue de la convention collective des travailleurs de cette société. 

Or, Bénin-Télécoms est une entreprise autonome régit par des textes qui prévoient expressément la procédure applicable dans ce domaine. La convention collective des agents de la société prévoit que quand le besoin de révision de la convention se fait sentir, c’est soit par la direction générale soit par les travailleurs. Alors, la partie ayant ressenti le besoin de révision saisit la seconde partie par une requête assortie d’accusé de réception. Soit les travailleurs saisissent la direction et vis-versa. Mais, il s’agit d’une procédure improvisée, où c’est le ministre du travail et de la fonction publique qui, par l’arrêté 264 du 14 juin 2012 portant création et composition mixte de la commission paritaire pour la révision de la convention collective applicable aux travailleurs de Bénin-Télécoms-Sa. La commission composée de dix membres devrait siéger lundi dernier loin de Cotonou et pour des raisons qu’on ignore, la séance est reportée au jeudi prochain. Selon des travailleurs le vent de la privatisation qui souffle sur la société n’a pour le moment permis aucune représentation des agents de penser à un projet de révision de leur convention. Et la direction générale n’a non plus saisi les travailleurs à cet effet.