La Nouvelle Tribune

La question de la fourniture d’intrants de coton refait surface au parlement

Espace membre

Les députés vont procéder demain à la clôture de la première session ordinaire de l’année 2012 ouverte le 12 avril dernier.

 Avant de se conformer à cette prérogative constitutionnelle, les députés vont examiner deux points inscrits à l’ordre du jour de la séance plénière de demain. Il s’agit d’une part de l’examen de la question d’actualité relative  à la fourniture des intrants pour la campagne cotonnière 2012-1013. C’est une question orale avec débat introduite depuis le mois dernier par le  président Antoine Kolawolé Idji et d’autres députés de l’Union fait la Nation au plus fort des difficultés rencontrées par le gouvernement par rapport aux intrants pour la campagne cotonnière 2012-2013. Ce débat refait surface à la veille de la clôture de la première session ordinaire et surtout au moment où le gouvernement semble avoir trouvé une porte de sortie problème . Les députés signataires de cette question ont dû la maintenir mais en transformant  la question d’actualité en question orale avec débat. C’est sûr qu’ils ont encore beaucoup à dire par rapport à la fourniture d’intrants et par rapport à la gestion actuelle pour la réussite de cette campagne cotonnière 2012-2013. En ce qui concerne le deuxième point, il est relatif à une question orale avec débat sur les mesures diligentes envisagées par le gouvernement pour transmettre à l’Assemblée nationale des projets de loi relatifs aux statuts spéciaux et particuliers des personnels militaires des forces de sécurité publique et assimilés en République du Bénin. Le dernier point sera consacré à la clôture de la première session ordinaire de l’année 2012.